Laure Prouvost, « Ring, sing and drink for trespassing », Palais de Tokyo, 19 juillet 2018

Laure Prouvost au nichon d’aïeule

« Les nouveaux tétons commandés par Grand-maman ». Photo : Rozenn Douerin.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.