Mille dieux !


Quand, pour te remercier d’avoir joué avec des animaux, échangé des blagounettes, bu des coups (par solidarité, bien sûr) et suçoté quelques nourritures, des gens t’envoient un colis incluant le truc photographié supra, tu te dois, en tant qu’être humain hypernormal, de leur délivrer, de manière élégante, un diagnostic fiable et définitif. C’est pas méchant, hein. Juste que, les pauvres, ils sont pas adaptés à la vraie vie.

Ce contenu a été publié dans Vis ma vie d'organiste, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.