Bon tempo

Les Parisiens inventent le sapin de Pâques

Mesdames, messieurs les Parisiens, Pâques est passé. Si. Nan mais chupolo pour tépatr. Merci de jeter vos sapins bien emballés, comme ce premier avril, afin que M. Chien les arrose d’une dernière proposition urinaire. Youpi, et à Noël prochain.

Ce contenu a été publié dans Carte postale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.