Quand j’étais choriste…


… on projetait des vidéos symboliques derrière moi, et ça me rendait flou. Depuis, je suis resté flouflou mais j’ai plus de vidéos symboliques derrière moi. En somme, on peut dire que je progresse. Enfin, peut-être.

Ce contenu a été publié dans La musique des autres, Les livres de moi, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.