Île fauchée (ou Nantes)


Quand il fait chaud, en août, parfois, je fais des compotes. C’est peut-être pour ça qu’il fait chaud. Pas d’inquiétude : animé par une curiosité toute scientifique, je vais bientôt arrêter afin de vérifier s’il y a vraiment un lien. Vous m’en direz des nouvelles.

Ce contenu a été publié dans Carte postale, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.