Invité à la cérémonie d’adieu organisée pour le père d’un co-auteur de série à succès. Donc petite chanson de cirque en stances, in memoriam : on a les lunettes de soleil que l’on peut.
[audio:http://www.bertrandferrier.fr/wp-content/uploads/2014/07/Gymnopédie-en-forme-de-drapeau-in-memoriam-Marc-F.mp3]

Aux grandes orgues de la collégiale Saint-Martin de Montmorency, improvisation (4’10) sur un double thème : le Salve Regina, qui concluait la messe, et des bribes de La Marseillaise. Le son est pourri, mais, franchement, la vie n’est pas toujours luxueuse, alors, ça va, hein, quoi, le snobisme.
[audio:http://www.bertrandferrier.fr/wp-content/uploads/2014/07/Double-improvisation-du-140714.mp3]

« Parfois, quand on parle à quelqu’un assez longtemps au téléphone, il finit par oublier qu’on a un gros nez. » (in : Charles M. Schulz, Snoopy & les peanuts, 16 mars 1978, trad. Fanny Soubiran, Dargaud, 2014, p. 190)