Para los fantasmas

Au moment de quitter la tribune, j’assume ma décision : je laisse le pupitre où il est. Si une fantômette veut chanter quand y a personne, elle pourra s’y coller. C’est lourd à transporter, un pupitre, quand on est un pur esprit.

Nuit de la collégiale – Ç’a presque commencé comme ça

La promesse : douze heures dans la vie d’une collégiale, et ça commence ainsi. Enfin, après le suicide d’Épinay-Villetaneuse qui a failli, en sus d’ôter la vie d’un malheureux ravi de signaler sa mort à un maximum de zozos, empêcher les artistes de débarouler à l’heure au lieu dit. Donc, pour commencer, après le stress…

Douze heures dans la vie d’une collégiale

Vivre une église de jour, c’est d’un banal ! Oser l’expérience de nuit – ce pour quoi beaucoup de p’tits rganiss, mais pas que, sont devenus rganiss – permet d’entrer dans une autre dimension. L’occasion est donnée aux Franciliens de se faufiler douze heures durant dans la vie d’une collégiale qui, comme seuls les vrais…

Organisez, rrrorganisez, qu’ils disaient…

Le 28 juin 2019, dans le cadre d’une manifestation nationale intitulée la « Nuit des églises », la paroisse Saint-Martin de Montmorency ouvre la collégiale pendant 12 heures afin que chacun, indépendamment de sa foi, puisse y vivre une expérience inédite et « à la carte ». En effet, il sera possible de participer (gratuitement) à l’ensemble des manifestations…

De mon perchoir (souvenirs, 2/3)

Au début, la neige, faut pas l’oublier, c’est des points blancs sur une photo. C’est après que ça a un peu plus de gueule. Cela étant, faut pas non plus être porté que sur la dépression (#nofilter mais c’est pas une excuse). Quand ça plane pour toi, c’est beau. Sinon, tu peux aussi, en rentrant…

Presque

Quand avoir un écran ne t’aide pas des masses, des masses, à suivre ce qui se passe loin de toi.

L’orgue à la portée des fouteux

– Un prêtre m’a spliké combien c’était merveilleux de travailler avec un rganissse virtuose, intelligent, proche des gens, ouvert et réactif. – Et il parlait de toi ? – Non, juste de mon remplaçant de luxe. – La honte pour toi ! – Tu rigoles ? Si le remplaçant est un musicien merveilleux, virtuose, intelligent,…

Niagara Gonzalez

Je pourrais essspliquer que cette photo est issue d’une capture d’écran d’un retour vidéo défaillant à l’orgue Gonzalez de la collégiale Saint-Martin de Montmorency. Mais, franchement, qu’est-ce qu’on s’en tampiponne au niveau du bibobéchon ?

Prudence

Quand organissse méfiant, lui toujours avoir un marteau près de lui (dans certaines paroisses bien sensées).

The dark side of May

Hé-ho ! Ça dérangerait quelqu’un d’envoyer un peu de soleil pour pas démoraliser ceux qui bossent les jours Ferrier ? Par avance, merci.

Grodico forever

« Les coincements du deuxième ré se fréquentifient », stipule l’organissse sur le cahier de doléances destiné au facteur. Sans doute du Bertrand Ferrier dans le texte, je suppute. Las ! Néologisez, il en restera souvent à peu près rien, mais bon.

Les tuyaux qui soufflent des frissons

Jouer un trois-claviers dans une collégiale historique… avec des paroissiens qui écoutent ton improvisation finale sur « La Marseillaise », applaudissent et viennent te dire que ça sonnait comme du Yannick Daguerre… C’est sûr, cela donne du ressort au mot « pomme-pet-deup » !

Une mission collégiale

Premier remplacement officiel aux grandes orgues de la collégiale de Montmorency. Plaisir, et mémoire de Yannick Daguerre, le titulaire qui a sans doute le plus marqué cette tribune. La dernière fois que j’étais venu dans ces lieux, c’était Olivier Latry (titulaire de Notre-Dame) qui tenait les orgues, et on célébrait les obsèques de Yannick. Some…