Sacrée musique sacrée

  Lors du concert-jubilé du 17 septembre, beaucoup de musiques pétillantes étaient au rendez-vous. Certains artistes ont choisi de les compléter par des œuvres d’apparence moins pomme-pet-deup mais, d’une part, chères à leur cœur, et, d’autre part, portées par une jubilation intérieure et signifiante. Témoin cet “Adoro te” claqué par Esther Assuied avec une conviction…

Salvatore Pronestì, Basilique de Saint-Denis, 18 septembre 2022

  Étrange paradoxe que ce récital ! Inscrit dans la tournée européenne de Salvatore Pronestì, le plus italien des Italiens en général et des facteurs-organistes en particulier, il se présente comme une visite en musique du premier monstre fomenté par Aristide Cavaillé-Coll. Partant, son contenu sonnera joyeusement comme un programme pour Fête de la musique…

Louons sans l’allocation

  Gratis pro musica, le jour du Seigneur est l’occasion de louer le Seigneur par la bouche de la soprano Laure Striolo, ne serait-ce qu’en souvenir du concert du jubilé tenu tantôt !     Retrouver les autres extraits du concert déjà publiés 1. Pat Metheny + Lyle Mays | Travels, avec Pierre-Marie Bonafos 2….

Enquête sur le crime de Jésus

  Avec ce magnifique choral de Johannes Brahms, Vincent Rigot réactive la question stupéfaite des croyants : par tous les diables, quel crime a pu commettre le Christ pour se retrouver dans d’aussi sales draps qu’une humiliante crucifixion ? Puissamment claquée à l’occasion du jubilé pour mes vingt ans de titulariat, cette pièce méditative aurait…

Voyages, voyages…

  Sur les ailes d’un étrange saxo en Ut, avec un orgue Delmotte en guise d’aéronef, propulsé par un moteur Pat Metheny & Lyle Mays, Pierre-Marie Bonafos a fait décoller le récital-jubilé du 17 septembre vers des cimes planantes et oniriques mais belles quand même. La compagnie Bonafos & Ferrier vous souhaite d’excellents travels et…

Bientôt vingt ans !

  La fête se prépare. Vous y retrouver serait yo, comme personne n’a jamais dit. C’est bizarre, d’ailleurs, mais bon.      

Bien accompagné 29 : chapelle Ozanam (Paris)

  La quête de la granularité sonore n’est pas prête de s’arrêter. Ce 11 juin 2022, Sleepy & Partners était convié à évaluer un Opus 255 de Johannus sis dans une chapelle in-finie, bâtie dans les nouveaux quartiers qui bordent les Batignolles. Toujours soucieux d’élargir leur champ d’action, ainsi que le laissaient soupçonner quelques indiscrétions…

Bien accompagné 28 : Saint-Serge d’Angers

  Le rayonnement de la confraternité Sleepy & Partners, experts ès granularité sonore organistique, ne cesse de s’amplifier. Pour sa vingt-huitième intervention, la compagnie a envoyé son treizième associé, maître Yuda. Arrivé une heure et demie avant le récital de Daria Davidova (Bach, Caccini-Valivov, Borodine, Kastalsky, Rachmaninov…), suite au remplacement in extremis d’Alexandra Bartfeld, il lui…

Annerös Hulliger, “Tanz-Toccata-Tanz”, VDE-Gallo

  De grâce, ne feignons pas de découvrir cette évidence ! Les gens en général (et pas que Tapioca) et les organistes en particulier sont entre fracassés ou dingodingues. Moi, non, mais les gens, pardon. Prenons un cas, c’est rien de le dire, tout à fait au hasard : Annerös Hulliger. Sa première qualité, selon…

Trio sol(it)aire

  C’est l’une des cerises sur le gâteau du jeune orgue français, adoubé par le CNSMDP – ce qui n’a en rien altéré sa liberté de penser, de jouer et d’être. À l’occasion du concert de 24 h qui concluait la cinquième saison du festival Komm, Bach!, Arthur Nicolas-Nauche nous a fait le cadeau d’enregistrer…

Nuit de l’improvisation, Saint-Eustache – 2

  Ambiance intérieur nuit : toujours spécial et souvent magique dans les grandes églises. Qui plus est quand les grands noms de l’orgue et quelques autres sont réunis pour improviser en continu, à l’occasion des dix ans d’Orgue en France. Au programme : douze heures de musique impromptue et ininterrompue. Entrée libre, sortie aussi. Public…

Fragmentons l’Apocalypse

  Le 21 juin, dans le cadre du concert de 24 h propulsé par le festival Komm, Bach!, était diffusée une improvisation en quatorze chapitres pour orgue et Berhinger 2600. Revoici l’impro, remixée, recolorisée et pourvue d’un générique pour le moins pimpant. Bonne redécouverte !    

Une photo qui fait du bruit

  Cette photo a une histoire. Dûment autorisés par le curé de Saint-André de l’Europe, Jack Good et moi-même estions en train de capter un concert pour orgue et machines électroniques autour de l’Apocalypse quand, soudain, des jeunes bien propres vinrent prier devant le maître-autel de l’église. Le fait eût pu réjouir, n’eût été leur…

Bien accompagné 24

  Apparemment très sollicité cet été, Jamel le baroudeur a de nouveau été mandaté par la firme Sleepy & Partners pour jauger la granularité sonore de l’orgue de l’église Sainte-Claire (Paris 19). Quand nous lui avons demandé si le fait qu’il s’agisse d’un instrument électronique impliquait un repositionnement du process d’évaluation, il nous a répondu…

Bien accompagné 23

  Pas de vacances pour les experts : la firme Sleepy & Partners a été sollicitée une fois de plus pour faire démonstration de sa capacité à établir des diagnostics aussi pointus que des turlututus quant à la granularité sonore des orgues du monde entier. Cette fois, c’est l’ultra expérimenté Boulgour qui a été mandaté…

Les aventures de Jamel 4

  Au début était la méditation, nous a expliqué Jamel, expert organologue envoyé spécialement de la capitale pour examiner l’instrument de la collégiale Saint-Jean de Pézenas. Rien de surprenant pour ceux qui l’ont déjà suivi lors de ses crapahutages dans la clape ou sur la plage matinale. “La granularité sonore est d’abord un être-là”, pose…

Bien accompagné 22 | Les aventures de Jamel 3

  À la base, c’était ça, l’histoire. Mais, inévitablement, tout se complique. Qui dit nouvel orgue, dit intervention de l’expert, en l’espèce le zozo croisé çà et là. Le spécialiste est chargé d’estimer la braoumitude du machin. Dont acte, voire tact.     Le potentiel est riche, incontestablement. Mais il nécessite un examen complexe, surtout…

C’était la bolie dans la collégiale !

  Je ne croirai jamais à l’authenticité d’un article de La Dépêche ou du Midi Libre s’il ne déstructure pas mon patronyme et n’inclut pas quelque fauto près de la phote. Ni s’il oublie de préciser que Thomas était le préposé au rétroprojecteur, avec Ralf au cadrage acrobatique (en tant que vertigeux, j’ai refusé de…

Avec vous serait un plus

  Très fier de profiter d’un instrument impressionnant que l’on m’annonce magique. Programme autour de la joie : Bach, Mozart, Beauvarlet-Charpentier, Neukomm, Hielscher, improvisation. Durée : 1 h 10. (Non, faux, nul, zéro, c’est pas moi qui ai stipulé que j’étais titulaire de grandes orgues. Mais, franchement, je préfère que les organisateurs marquent ça de…

La vie en rose

  Quand tu t’apprêtes à partir pour un concert, le plus important, c’est pas trop de pas oublier les partitions, même si tu ne joues pas par cœur. C’est plutôt le truc polychrome, là. Ça, oui, c’est vital.  

Parlez-vous organiste ?

  Jamais organiste dire : “Vas-y, balance toute la sauce, faut dépoussiérer la tuyauterie et faire péter les vitraux !”. Non, jamais. Et cependant, parfois, pas loin quand même.