Ils pensent, donc je suis – 31 octobre 2022

  J’admire l’article pré-écrit et assumé dans sa mauvaise foi de pensée préfabriquée, qui est la seule façon de penser acceptable. Ceux qui en déduisent qu’il faut dissoudre le diffuseur de fake news qu’est cette vieille ordure enkystée couramment appelée Le Figaro sont des complotistes proches de l’extrême-droite, la seule droite acceptable étant non pas…

Entrer dans la lumière (de la Ribeiro)

  C’est le prochain projet improbable et passionnant que fomente Jann Halexander : un spectacle autour des chansons de Catherine Ribeiro avec les excellents Sébastyén Defyolle et Claudio Zaretti. Au programme, de l’énergie, de la puissance, inch’Allalalalah une émotion de feu, a minima de l’engagement physique, mental, humain : rendez-vous pour la première du spectacle…

Cucurbitacée et festoiement

  Quarante-cinq ans que nous saluons saint Bertrand de Comminges le 16 octobre. Pas de raison de se dérober cette année, ce me semble, à tout le moins. Bien.  

Après la fête

  … mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, les migrants sont partis, et Bethléem attend ses agents municipaux pour tout nettoyer…      

Bientôt avec vous

  L’un a le temps. D’autres aussi. Certains encore plus. Mais, si j’en crois la sacristie de Groslay, peu importe : ils sont tous au taquet.  

La nuit promet d’être belle

  Merci au généreux donateur qui m’a envoyé – avec un compliment troussé comme on ne trousse plus – de quoi ne pas mourir de soif en cette période festive. Savoir que ce mécène de ma glotte est un, genre, hénaurme artiste, est évidemment un élément susceptible de faire vibrer un peu plus ma luette….

Selon l’appeau lisse

  À l’appel de l’intersyndicale, parmi laquelle se glissait le SNAM-CGT, les ploucs de tout poil étaient dans la rue ce 5 octobre 2021 pour exprimer des colères, par exemple contre la paupérisation des employés, la dégradation des conditions de travail, l’iniquité de la réforme de l’assurance chômage et le scandale de la réforme des…

Mettre le barreau

  Mettre la barre haut, c’est mignon. Visiblement, comme l’annonçait un avocat en fumant le cigare, mettre le barreau, c’est plus compliqué. Dommage, juste à côté (sur le portail que l’on aperçoit), y avait le mode d’emploi.  

Je déménage Madeleine

  Aider à déménager 25 ans de véritable éclairage de la Madeleine, cela exige quelques compensations, surtout pour un vertigeux claustrophobe invité à grimper un petit escalier infini puis à jouxter le vide (pas que celui qui flic-floque dans sa tête, pour une fois).     Et, de grâce, n’allez pas me dire que, pour…

Une rencontre…

  … donc une question : quand une brebis pas perdue rencontre une brebis égarée, la brebis retrouvée peut-elle se perdre sur le chemin du retour, ou est-ce que, franchement, elle abuserait ?  

Les aventures de Jamel 4

  Au début était la méditation, nous a expliqué Jamel, expert organologue envoyé spécialement de la capitale pour examiner l’instrument de la collégiale Saint-Jean de Pézenas. Rien de surprenant pour ceux qui l’ont déjà suivi lors de ses crapahutages dans la clape ou sur la plage matinale. “La granularité sonore est d’abord un être-là”, pose…

Les aventures de Jamel 2

  Après le succès du premier épisode, Jamel tient à préciser qu’il n’est pas à proprement parler un méditateur. Et d’ajouter : “Je me considère plutôt comme un expert organologique dont la propension à la méditation ouvre la perception du son sur des perspectives démultipliables sans, pour autant, entrer dans une cosmicité susceptible de déstructurer…

Hommage à Jack Good

  À ma connaissance, Jack Good est l’inventeur de la photo à écouter. Je lui vole donc son concept mais, avec une honnêteté, tout chante.    

Les aventures de Jamel 1

  Pour sa première expertise de granularité sonore en milieu organique (voir le récapitulatif des 21,5 premiers épisodes ici), un nouveau spécialiste de la célèbre firme Sleepy & Partners a été dépêché dans le Midi. La veille du grand jour, il a fait étape à Narbonne-Plage “afin de se ressourcer et de “tempérer la pression…

La brise de la pastille

  En attendant le vent de fronde censé souffler sur les Français quand la pilule que l’on veut leur faire avaler est trop grosse, célébrons ce jour Ferrier de fesse nationale.