Nicolas Horvath joue John Cage

  Afin de célébrer la fête de la musique en douceur, voici le livret du nouveau disque de Nicolas Horvath. Une offrande miniature que l’on peut décrire comme l’association hypnotique d’une inspiration minimaliste et d’une aspiration au zen. Pour écouter l’album avec les oreilles et l’acquérir avec les doigts, c’est ici. Pour le deviner avec…

Ariane Dubillard chante Anne Sylvestre, 7 juin 2022

    Mardi, je suis entré dans un blindé. Quelle expérience ! À force d’entendre parler de Conseil de défense et de 100 milliards allemands pour acheter de la mort métallique, j’avais presque oublié que, un blindé, ça peut être un théâtre qui remplit jusqu’à plus soif sa jauge. On est donc heureux que la…

Jean-Nicolas Diatkine joue Franz Liszt – 3 : le concert, seconde partie

  Cette fois, pas de miracle : contrairement au concert du 17 janvier 2021, dont l’édition du 2 juin 2022 reprend plusieurs piliers (la Seconde ballade de Franz Liszt et la Mort d’amour d’Isolde de Richard Wagner transcrite par Liszt), pas d’orage pour tambouriner sur le toit de la salle Gaveau au moment de l’Isoldesliebestod,…

Jean-Nicolas Diatkine joue Franz Liszt – 2 : le concert, première partie

  Le 2 juin 2022 se tenait la grand-messe annuelle – fors facéties règlementaires anti-culturelles ou anti-virales, les unes n’empêchant pas les autres – des diatkinophiles en l’église de Gaveau. C’est l’occasion de constater l’efficacité des peurs distillées pendant plusieurs années par le gouvernement, notamment auprès des citoyens âgés qui constituent une part non négligeable…

Mater la mort

  Il y a quelque chose de jouissif à accompagner un chœur dans un Requiem : après tout, c’est une façon de prouver que, malgré que l’on en ait, on est encore vivant. Ce n’est pas une bonne nouvelle si mince que cela, non mais. Prochain concert pour rester en vie ? De la chanson…

Jean-Nicolas Diatkine joue Franz Liszt – 1 : le projet

  Il est là et il arrive à la fois ! Déjà disponible en tant qu’objet physique, bientôt disponible sur les plateformes de streaming, dans les starting-blocks pour exister en version de concert à la salle Gaveau, le nouveau disque de Jean-Nicolas Diatkine affiche un programme copieux comme les aime l’interprète : 75’ de Liszt,…

Ambianceur man

  – Écoute, c’est chaud, là ! Toi, t’as bu une bière, t’as pas une blague courte ? – Mais trop ! En revanche, c’est toujours la même depuis ton récital à Notre-Dame. – Essaye quand même. – C’est l’histoire d’un hippopotame qui arrive à Bécon-les-Bruyères et qui fait un gros, gros prout. – Putain,…

Un entracte, ouh la la la la

  Voilà un message qui décevra les fans de la saga Pierre Réach (elle revient bientôt), et qui pourra même décevoir les fans de Jann Halexander, c’est dire si nous sommes fortiche en unanimité et en fusions sans acquisition. À l’occasion de la nouvelle date du Consolatio tour propulsé par l’artiste franco-gabonais, avec moi-même-je au…

Bien accompagné 27

  Il est en passe de devenir LE spécialiste du gratin et de la granularité sonore au sein de la compagnie des experts Sleepy & Partners. Après son triomphe dans le souvenir des frères Jacques (d’où il était parti, sans cafter, avec un p’tit coup dans le pif à défaut d’avoir un p’tit pif contre…

La consolation du samedi soir

  Le haut de consolation investit le Portail de Villejuif ce samedi ! À côté des vieux complices gling-glingueurs Claudio Zaretti et Sébastien Defyolle, je ploum-ploumerai à l’occasion de la nouvelle date du spectacle Consolatio de Jann Halexander, inspiré par son album éponyme. On y chantera du Jann Halexander et du Claudio Zaretti, des histoires…

Nicolas Horvath joue Dennis Johnson

  Ce 20 avril 2022, paraît November, le disque-événement-qui-n’est-pas-vraiment-un-disque pour deux raisons : c’est un album digital… … construit autour de six disques virtuels, qui rassemblent plus de sept heures de musique. En revanche, c’est un événement – d’une part grâce aux dimensions hors normes de la pièce, d’autre part grâce à son histoire exceptionnelle…

Il arrive !

  Bientôt sur ce site, un riche entretien avec Pierre Réach en personne ! Pour les impatients… une demi-critique du dernier disque de l’artiste est à retrouver ici, le compte-rendu d’un concert à trois feat. le pianiste peut être glané là.  

Nicolas Horvath joue Morteza Shirkoohi

  À l’occasion de la publication aussi fraîche que fresh des Arteeman par le label Collection 1001 notes, voici la notice écrite pour le livret de ce disque digital. Pour acheter le disque et en écouter un extrait hypnotique, c’est ici. Supplique pour écouter la musique par-delà le bruit de la musique Il est de…

Fhom, “Lignes de vie”, Théâtre de l’île Saint-Louis, 26 mars 2022

  Mystère et énigmaticité ouvrent le concert de Fhom, un chanteur réputé poétique voire original, ce que laisse supputer sa blouse barrée – j’ai pas fini – d’illustrations colorées et du mot “GRAPHISTE”, les vrais sauront pourquoi, nous sommes fiers de faire partie des faux, comme la mort. Le tour de fredonneries s’ouvre sur une…

Pierre-Marie Bonafos, “Tableaux d’hier et d’aujourd’hui”, Conservatoire de Genevilliers, 25 mars 2022

  Même pas une provocation : le projet russe fomenté par Pierre-Marie-Bonafos n’est pas né en réaction contre la chienlit russophobe répandue par les puissants et prolongée par les yesmen. Il plonge ses racines dans le désœuvrement lié au confinement. L’artiste-prof-de-jazz décide alors d’arranger rien moins que les Tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgski. Ce…

Pierre Réach joue les sonates op. 31 de Beethoven (Anima)

  Ne laissons personne – sauf les vingtenaires, ce qui fait un peu de monde, y compris quelques mineurs non accompagnés, mais je ne suis pas sûr que le sujet les intéresse grandement – dire que vingt ans est l’âge le plus beethovénien du monde. Soixante-quatorze ans, c’est pas mal non plus. La preuve :…

Au théâtre ce soir…

  … derrière un piano et autour de Jann Halexander (dernières places disponibles ici). Puis en tournée, souvent mais pas toujours, de ci de là, avec le même hurluberlu.      

Yves Henry, “Chopin : la chambre enchantée”, Soupir éditions (2/2)

  Pour retrouver la première partie du compte-rendu, cliquer ici. Construit en symétrie miroir, le programme du nouveau disque d’Yves Henry nous a permis d’achever la première partie de sa recension sur la Quatrième ballade, pièce imposante. Lui répond en ouverture de seconde partie la Polonaise-Fantaisie op. 61 en La bémol majeur (et aussi un…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 6

  En cinq épisodes, à l’occasion de la parution de ses Préludes à la lumière noire, Nicolas Horvath nous a invités à plonger sans filet dans les mystères de la musique électro-acoustique en général et de sa musique électro-acoustique en particulier. En guise de bonus-résumé, voici le texte du livret griffonné pour accompagner le disque. Acheter…

Anna Petrova, “Slavic Heart”, Solo Musica (2/2)

  Aujourd’hui, suite et fin de notre parcours dans le cœur slave. Après Alexandre Scriabine et Sergueï Rachmaninoff, une illustration et un bis sont au programme : Sergueï Prokofiev et Pancho Vladigerov complètent le récital d’Anna Petrova, fraîchement paru quoique enregistré trois ans et demi plus tôt. La grande Sixième sonate en La op. 82…

Ensemble Perspectives, “Playlist”, Outhere (2/2)

  Une histoire de steppe, d’aigle, de Volga et d’espace : c’est par un chant folklorique russe trempé dans l’idiolecte requis et arrangé par Alexander Levine, que s’ouvre la seconde partie du récital de l’Ensemble Perspectives – la première peut être retrouvée ici. Un double bourdon (Mathieu Dubroca et Renaud Brès) accueille les premières circonvolutions…

Anna Petrova, “Slavic Heart”, Solo Musica (1/2)

  Au moment où j’écris ces lignes, il y a quelque chose de pourri, dans l’ex-royaume de France. Quelque chose qui coïncide bien avec l’esprit délétère distillé par Pharaon Ier de la Pensée complexe et ses sbires. Quelque chose qui claque comme le drapeau des décérébrés, derrière lequel de nombreux béni-oui-oui s’empressent de défiler, de…