Cracovie, un regard français, tome 1 : “Nan mais sérieusement”

Mon moment préféré, avant les autres. Feeling as a ghost in the machine, would have analyzed Blaze Bailey. “I’m standing at the crossroads. There are so many roads to take…”, would have answered Calvin Russell. “Pour bâtir, il fallait des mains, des bras, des muscles masculins.” Et des architectes très, hum, pas là pour rigoler....

Tenir bon le bar

Ma copse l’auteur Nataly Adrian m’annonce qu’elle vient de découvrir un bar avec cette vue. Du coup, c’est décidé, je vais à Cracovie dès aujourd’hui. Non mais ! (Je dois être trop émotif : moi, quand on me prend par les sentiments…)