Ali Hirèche joue les 24 études de Frédéric Chopin, Bion Musique

  En contrepoint du programme original d’Olga Reiser, revoici un débat cher aux mélomanes : écouter les 24 études de Frédéric Chopin, op. 10 et op. 25 (fors, donc, les trois supplémentaires), a-t-il le moindre sens tant il semble que ces pièces ne soient pas conçues pour donner lieu à une exécution continue ? D’emblée, posons…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine, l’intégrale

Il fait partie de ces solistes exceptionnels – et de ces accompagnateurs recherchés – dont les récitals émeuvent les foules, les enthousiasment… et débouchent inévitablement sur la question : « Pourquoi vous n’êtes pas plus connu ? » Loin d’être le secret le mieux gardé du piano français, Jean-Nicolas Diatkine garde des années où la musique n’était…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine 6

  Après cinq défis, le mystère Jean-Nicolas Diatkine demeure, ce qui est bon signe, mais le sens et la portée de sa geste artistique s’affinent. Le sixième défi, qui conclut la rencontre, bombarde l’artiste de questions associant musique et vie, analyse et pratique, Jean-Nicolas et Diatkine. Fraîche spontanéité et culture gargantuesque s’associent dans le propos…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine 5

  Aujourd’hui, Jean-Nicolas Diatkine se dévoile en maître-chanteur et nous dévoile comment il a réussi à se trouver, en tant que soliste, en accompagnant des artistes lyriques. Passionnante plongée dans le bouillonnement intérieur d’un musicien perpétuellement en recherche, cet avant-dernier volet de notre entretien interroge aussi le rapport de l’artiste aux autres – ses partenaires,…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine 3

  Faut-il aimer pour jouer ? Faut-il avoir tout prévu pour bien interpréter ? Quand on a mal aux pieds, faut-il changer de pointure ou de modèle de chaussure ? Faut-il écouter Beethoven pour ne plus entendre les billevesées de nos gouvernants ou de nos patrons ? Et faut-il considérer Chopin comme une tasse de…

Ester Pineda joue Chopin et Granados (VDE-Gallo)

  Voici, a priori, un disque intéressant à triple titre. D’abord, il est vieux – si, dix ans, dans cette industrie, c’est super vieux ; et c’est joyeux que des attachés de presse croient assez fort à une artiste pour nous partager aussi la profondeur de son répertoire, au-delà de la nouveauté du moment. Ensuite, il…

Vittorio Forte, Mairie de Paris 17, 23 janvier 2020

Le contexte Triomphe et hourrahs pour Vittorio Forte, aux Jeudis du classique qui, chaque mois, font plus que salle comble à la mairie du dix-septième arrondissement parisien ! L’endroit vient d’être renommé Jacques Chirac et, conformément à l’inculture de feu le président à casseroles, n’a rien d’un espace de concert de musique savante – c’est,…

« Paris romantique », Petit palais de Paris, 13 septembre 2019

À quoi ressemblait Paris entre 1815 et la révolution de 1848, et comment le donner à percevoir ? Fort d’une première exposition similaire sur Paris en 1900, les musées de la Ville de Paris passent à la vitesse supérieure avec cette exposition qui se terminait le 15 septembre. Pour l’occasion, plus de six cents pièces…

Eugen Indjic, Chopin : Scherzi & impromptus, Andante Spianato

Après que nous avons eu l’occasion d’applaudir avec émotion aux Sonates puis aux Ballades et autres pièces de Frédéric Chopin sous les doigts d’Eugen Indjic, il est temps de poursuivre l’exploration du catalogue de cet artiste à travers les Scherzi et Impromptus enregistrés en 2006 en Pologne, à la Philharmonie de Bydgoszcz. Le Premier scherzo…

L’art d’Aldo Ciccolini (3/8), Nocturnes de Chopin 1, Cascavelle

Dans le coffret « L’Art d’Aldo Ciccolini », recensé çà et là, le troisième disque propose une promenade en deux volumes autour des nocturnes de Frédéric Chopin. La balade est audacieuse à double titre. D’une part, les guides fréquentant le sentier ne manquent pas – en 2014, France Musique s’extasiait devant Claudio Arrau et Maria Joao Pires….

L’art d’Aldo Ciccolini (2/8), Schubert + Liszt + Chopin, Cascavelle

  Le deuxième disque de la saga « L’Art d’Aldo Ciccolini », publié par Cascavelle et présenté récemment, est un patchwork, c’est entendu. Il inclut une archive publiée par la radio roumaine en 1961, un live de 1956 et une session de 2002 dont voici la première édition : de quoi illustrer l’acception de « disparate ». Il n’en démarre…

Eugen Indjic, Chopin : Ballades & more, Andante Spianato

Nous avons annoncé tantôt une excursion dans quelques enregistrements d’Eugen Indjic. Voici donc la deuxième promenade dans le catalogue de cet incroyable pianiste pas très, très hyperconnu, de ce côté-ci de la Francilie. Pourtant, celui qui fut un p’tit jeune brillantissime dans les années 1970, n’a cessé de claquer des gravures formidables. (Comme ça, ceux…

Vittorio Forte, Valses, Institut Goethe, 23 octobre 2018

Rare triomphe que celui obtenu par Vittorio Forte à l’issue de son récital à l’institut Goethe. Alors que le grand quadragénaire vient d’enregistrer la plus complète des intégrales de valses de Frédéric Chopin, il a fomenté un récital sur mesure pour la série « Classique en Suites » de François Segré : du Chopin, mais pas que….

Eugen Indjic, Chopin : Sonates 2 et 3, Dux

Pourquoi enregistrer des sonates de Chopin aujourd’hui ? Eugen Indjic, dont le compositeur est peut-être LA grande spécialité au disque, ne répond pas à cette question dans le livret qui accompagne son nouvel enregistrement pour Dux. Pour les incultes de notre acabit, stipulons-le : l’homme, que nous allons chroniquer irrégulièrement sur cette colonne, est bardé de…

Yves Henry, « Chopin : les années Nohant », Soupir éditions

Jadis, « Les années Nohant, 1839-1846 » fut un livre-disque. Désormais libéré de sa gangue textuelle, le travail d’Yves Henry, reconstituant six étés de compositions chopiniennes, revient sous forme d’un coffret de quatre disques disponible dès 29 € sur fnac.com et dès 25 € sur la marketplace d’amazon.com, par ex. L’occasion de faire revivre une série de grands…

Yves Henry, Institut Goethe, 14 mars 2017

Trois en un – c’est la promesse du récital exceptionnel d’Yves Henry, pianiste virtuose et prof dans les plus grands conservatoires français. D’abord, il s’agira d’un récital pédagogique. Pourvu d’un Pleyel de 1839 et du grand piano de concert Blüthner de l’institut Goethe, l’interprète propose un récital idéalement agencé – si idéalement, même que le…

Hardy Rittner, Institut Goethe, 7 février 2017

C’est certain, le fat pointerait une cyberpromesse de concert qui aurait mérité une relecture francophone (« C’est aussi en 2010 que Hardy Rittner complète ses études un programme dans un autre discipline majeur »). Même si, grammaticalement, c’est pertinent, artistiquement, un tel reproche est idiot car, fidèles à leur tradition portée par un sens de l’accueil tout…

Marie-Paule Belle, La Nouvelle Eve, 26 janvier 2015

Le concept : après quarante-cinq ans de carrière, les artistes survivants ont parfois l’élégance d’avoir la peur de s’enfermer dans un musée chantant, sorte de juke-box déversant leurs succès en chevrotant. Marie-Paule Belle, elle, prend le problème à bras-le-corps – pas celui du chevrotage, laissons cela à Charles Aznavour, momie consternante dont seule la télévision…