Irakly Avaliani joue Franz Schubert (Soupir) – 1/2

  Avec ses trois-quarts d’heure au compteur, la dix-septième sonate de Franz Schubert a gagné son titre de “Grande sonate”. Quatre mouvements la composent, tous autour de 10′ sauf le deuxième, qui culmine à environ mille secondes. C’est sur ce mastodonte qu’Irakly Avaliani a choisi de poser les pattes à l’été 2022, devant les micros…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 10/10

  “Ultra passionné, mais pas trop joyeux” : (presque) tout Brahms ne serait-il pas dans l’indication ouvrant la Rhapsodie en sol mineur, second numéro de l’opus 79 ? Officiellement siglé à quatre noires par mesure, la partition donne cependant du grain à moudre à l’interprète en associant ce projet binaire à une réalité également ternaire…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 9/10

  Elles auraient dû s’appeler Klavierstücke, mais c’était compter sans la pression de la dédicataire à laquelle Johannes Brahms a fini par céder – l’opus 79 rassemblera donc deux Rhapsodies. La première en si mineur – qui va ici nous intéresser – est annoncée “agitato” et, en effet, c’est le sentiment que parvient à nous…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 8/10

  Un dernier binôme pour clore l’opus 76 de Johannes Brahms : un intermède et un caprice. Le premier nommé n’est certes pas une mince affaire à jouer puisqu’il est “moderato” et “semplice”. A priori, peu de virtuosité surhumaine à attendre, peu d’effets wow soufflants à craindre pour les permanentes violettes des mamies de cinquante…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 7/10

  Voici le troisième épisode sur les quatre prévus pour évoquer les Huit pièces pour piano opus 76 de Johannes Brahms par Irakly Avaliani. Après quatre pièces bien rangées (les caprices d’un côté, les intermèdes de l’autre), tout s’mélange pour la seconde mi-temps du match : d’abord un caprice, puis deux intermèdes, et enfin un…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 6/10

  Si les huit pièces pour piano op. 76 de Johannes Brahms formaient un poème, ses huit épisodes seraient des vers aux rimes tour à tour plates (AABB) puis embrassées (ABBA), avec A désignant les caprices et B les intermèdes. Nous voici arrivé à la seconde partie des rimes plates, donc aux deux premiers intermezzi…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 5/10

  Après l’opus 10 et ses quatre ballades, voici venu le temps de l’opus 76 et ses huit pièces pour piano, mêlant à part égale mais sans alternance systématique caprices et intermèdes. On connaît le contexte : c’est l’œuvre avec laquelle Johannes Brahms revient à l’écriture pour piano après une pause. Les lointaines ballades s’inspiraient…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 4/10

  Dernier des quatre sommets de l’opus 10, la quatrième ballade, la plus majestueuse avec ses dix minutes au compteur, s’avance andante con moto en 3/4 et en Si. Enfin, pas vraiment en Si immédiatement : plutôt par un si mineur 6 qui capte l’oreille par le battement harmonique suscité d’entrée (même si le montage,…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 3/10

  Après une première ballade profonde, une deuxième synthétique, voici la troisième des quatre œuvres composant l’opus 10 de Johannes Brahms, à la fois ballade et “intermezzo”. Plus brève pièce du quatuor, elle précède la plus longue – de loin : 3’30 contre 10′. Dans le précédent épisode, nous avons montré comment, par le jeu…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 2/10

  Après une première ballade jouée avec profondeur, voici la deuxième, toujours andante, toujours en ré mais, cette fois, en majeur. “Espressivo e dolce”, elle s’ouvre sur un triple balancement. Oscillation des contretemps pulsés par la main gauche, flux mélodique et reflux au sein du même segment, charme du mineur nostalgique et force du majeur…

Irakly Avaliani, Intégrale Brahms volume 1, L’art du toucher – 1/10

  Été 1854. Johannes Brahms est sous le charme de Clara Schumann, nous glisse-t-on. Pourtant, d’autres storytellings accompagnent les Ballades opus 10, composées à cette époque. Ainsi, elles seraient le fruit d’un compositeur en ébullition après avoir traversé l’Italie. Plus singulièrement et sans contre-indication avec les contextualisations précédentes, elles illustreraient un recueil (Stimmen der Worker…

“Irakly Avaliani”, Hervé Gicquiau, Affinités piano

  D’Irakly Avaliani, ouï à Cortot, il existe une biographie autorisée écrite et autoéditée par Hervé Gicquiau. D’emblée, évacuons le terrible défaut du livre : une écriture péniblement maladroite, associée à une orthotypographie et à une ponctuation souvent déplorables. Bien qu’il soit difficile de passer outre ce qui constitue a priori l’essentiel d’un livre, il…