Petites symphonies pour un nouveau monde : « Les Grâces »

Un peu de musique inactuelle, jouée sur un instrument inactuel par une musicienne actuelle : tel est le programme du jour, qui poursuit notre exploration des « Petites symphonies pour un nouveau monde » en mode confinement avec la seconde prestation d’Anna Homenya au clavecin, autour d’une pièce signée par un zozo née l’année de la mort…

Petites symphonies pour un nouveau monde : « Médée »

Dans un monde tout pourri où un gouvernement de gourgandins incapables prétend que, pour soigner les gens, faut les fliquer sur leur téléphone portable tout en vérifiant qu’ils ont leur attestation de pureté sinon ils peuvent crever, un hommage sur clavecin à une parricide, this fucking rocks.