Le clair de l’embrouillé

  Bientôt, le prochain concert sauvage où, pour un public choisi et masqué, je ploum-ploumerai tandis que fredonnera Jann Halexander. Après la phase travail perso, la phase mise en place du duo mérite souvent quelques graffiti pour que tout soit pimpant le jour où.

Après ou avant, son

  C’est toute la morale de l’histoire. Quand les préfets autorisent des carnavals « faits main » (pour ceux qui n’ont pas les codes, bien sûr), les gouvernants des déplacements en groupes assis sur de longues périodes, alors que la culture est interdite et ses acteurs sont assassinés économiquement par le pouvoir, tentons encore d’avancer – comme…

Un problème à la foi

  D’accord, d’accord : ce ne sont pas les conditions les plus chicosses-chicosses pour chanter et ploum-ploumer. Mais c’est déjà l’occasion de partager quelques sons devant de vrais gens, donc, in a way, de garder la foi !    

Gastronomie marine

  … et toujours cette lutte pour faire de la musique malgré les absurdités anticulturelles du gouvernement. Pour chanter, partager, réfléchir et s’émouvoir ensemble avant d’être noyés par les décisions des puissants ou, simplement, la vie. D’où la présente vidéo.  

D’autres théâtres sont possibles

  Depuis que l’État cadenasse les lieux culturels, depuis qu’il interdit l’art dans les lieux cultuels, depuis qu’il tente de pulvériser les acteurs du milieu artistique, les lignes de fuite existent pour ne pas mourir la gueule fermée. Parmi elles, les concerts sauvages, dans des lieux improbables, devant un public compté qui ne découvre souvent…

Pas la première foi

  Croire ou ne pas croire, telle est la question que ne se pose plus Jann Halexander. Invité à l’accompagner une fois de sus, je crée do et quelques autres notes sur un piano plutôt exotique. Un peu de musique vivante quand le gouvernement tente d’assassiner la culture : youpi.    

Pas encore morts

  Jann Halexander m’invite à ploum-ploumer sous sa voix pour quatre chansons d’un concert diffusé en livestream sur FB. Ce n’est plus le luxe des vraies salles de concert avec un public chaud bouillant, mais c’est déjà de la musique vivante, partagée avec les quelques spectateurs qui ont pu obtenir les places disponibles pour le…

Vulguerre

  C’était le début d’un concert quasi impromptu. Il fallait qu’il fût donné vite et tôt et, malheur, sans after – mais il pouvait être donné, ô miracle surplombant l’incompétence éhontée des politocards en blues blanc. Alors, avec le théâtre du Gouvernail et le chanteur Jann Halexander, assez frappadingue pour coproduire la représentation on a…

Chantons sous l’appui

  Ma place préférée : j’adore chanter, mais je crois que j’adore encore plus accompagner. Fier d’être dans le coup pour l’enregistrement en live de deux titres du nouvel album de Jann Halexander.  

Voyage au bout d’avant la nuit

Ils auront fait leur possible mais, ce jeudi soir, nous gagnerons au sprint. À 19 h, je donnerai le dernier concert d’avant le Deuxième Grand Confinement. Le cœur lourd, car il devait y en avoir deux, le concert est amputé (y compris de l’after) pour permettre aux spectateurs de rentrer avant le pot-au-feu, des projets…

Bientôt Michel Bühler (3)

Après cinquante ans de chanson, Michel Bühler a cessé de chanter… mais ses chansons – drôles, puissantes, touchantes, fortes – courent encore dans les rues ! Pour preuve : dans ce spectacle piano-voix, soutenu par « Bübü » en personne (l’artiste annonce sa présence pour le 29 octobre), je ferai résonner ses hymnes à l’amour et aux…

Jann Halexander, « Revivre », Théâtre Michel, 5 octobre 2020

Il l’a fait ! Après avoir reporté une première fois ce concert suite aux décisions fascistes de Dictateur Inavoué dit le Honni, Jann Halexander a enfin pu acter qu’il avait dix-sept ans. Dix-sept ans de grandes et petites scènes, fêtées dans les « conditions sanitaires » requises mais dans un cadre enchanteur et avec un public venu…

On vous fait de gros bis

Après avoir secoué le théâtre du Gouvernail avec ses chansons chaudes et colorées, en coplateau avec Jann Halexander, Claudio Zaretti concluait le set du 9 juillet en reprenant un titre qui, officiellement, ne fait pas partie de ses golden hits mais, en vrai, si.    

Éloge du p’tit coin

Et voilà. La folie Claudio Zaretti reprend. Cette fois, en trio, il est convoqué au coin. Une version inattendue et toute en suspension. Puisse-t-elle vous plaire !    

Avec Jann Halexander à Angers, 3 juillet 2020 (2/2)

Tous, nous avons nos petites appartenances. Tous, nous sommes donc un peu mulâtres. C’était le sens du tour de chant « Revivre. » dont tantôt s’ouvrit le premier volet.     Demeure ce paradoxe : comment être et mulâtre et de quelque part en priorité ?     Peut-être manière d’explication : nous ne sommes que d’où…

Dandinons-nous

  Pour la première fois, la « Chanson des îles » de Claudio Zaretti, fagotée en trio avec Jann Halexander et votre serviteur. Et le public pour se dandiner avec nous.     C’était une joyeuse façon de prolonger la relance post-Grand Confinement, qui suscita cet entretien…  

Tunisie angevine

Un jour (un peu plus, en fait), jadis, je suis allé en Tunisie. Pour le travail, bien sûr, pensez. J’en ai rapporté des lumières, des rigolades, des incompréhensions, de beaux et baroques souvenirs, des regrets d’ignorance, des amitiés éphémères, des rencontres ineffaçables… et une chanson que j’ai promenée, tantôt, à Angers, grâce à Jann Halexander….

Avec Jann Halexander à Angers, 3 juillet 2020 (1/2)

Suite de la minitournée « Revivre. » de Jann Halexander pour visiter brasseries, cabarets et théâtres.     L’occasion de rendre visite à la dame qui dit si bien « Je t’aime » aux gens comme aux animaux.     Tout’ manières, hormis partager des notes tant que l’on est à peu près vivants et, si possible, faire vibrer…

Nanda renaît

Il y avait comme un air d’été dans la proposition de Jann Halexander, pour son tour de chant « Revivre. » où je l’accompagnais. Il y avait aussi comme un air d’été quand Nanda est venue faire une apparition – pardon, un feat. – et nous proposer de revivre. Hey, maybe it’s summertime again…    

Un signe pour mes canards

  Ceux qui rêvent de se dandiner avec cœur et intelligence peuvent mettre le cap sur le Théâtre du gouvernail. Poursuivant une aventure entamée tantôt à Lyon, Claudio Zaretti y partage la scène avec Jann Halexander.     Les deux olibrius m’ont invité à venir y pousser la clarinette et la chansonnette.     Ce…

Le Verbe n’était pas qu’au début

Deuxième concert pour Jann, ce lundi 29 juin. Un deuxième pied-de-nez aux vedettes affirmées qui ne peuvent rentablement se produire que devant des centaines voire des milliers de clients. Ici, partage, aller-retour, prix négociables mais artiste intraitable sur ce qu’il propose (c’est son ploum-ploumiste qui témoigne). L’idée : retrouver l’échange. L’incroyable lien qui va de…

Rupture de la malédiction, 4

  Se regarder dans un miroir est un bon moyen d’avoir une réflexion de qualité. En témoigne l’auto-ironie sans concession de Jann Halexander, toujours prêt à jouer avec la veine autobiographique sans se couper les cheveux veineux en quatre. C’est pour ça, c’est chouette d’improviser autour de ses récits…     De même, la chanson…

Rupture de la malédiction, 1

Ce n’est pas tout à fait l’Olympia, ni même le théâtre Michel où j’accompagnerai itou Jann Halexander à la rentrée ; mais c’était une belle manière de fêter la fin de l’interdiction des concerts, ce 22 juin, dès 18 h. Plus question d’attendre – attendre qui ? attendre quoi ? Plus d’une trentaine de spectateurs…