Vas-y, chante !

  Juste avant l’entrée du public pour la représentation de Chants nomades au théâtre du Gouvernail (Paris 19) avec Jann Halexander, Claudio Zaretti et Sébastyén Defiolle.  

Quatuor en mouvements

  – De toute façon, c’est sûr qu’on va faire une photo, j’ai mis le costume idéal pour passer pour un vieux plouc. – Hé, les gars, on va faire une photo ? – Le mec à la casquette, c’est clair, je le hhhais.  

Prends un siège, Cinna…

  … puisqu’il va encore falloir que je supporte du bruit, moi qui ai l’ouïe si sensible. En sus, je suppute que je vais être invité à quitter mon siège ? Voilà, ça ne rate jamais. Je crains d’être encore obligé de maugréer en ronchonchonnant. Ô Seigneur ! Pauvre de moi !    

À la suite était le verbe

  Après un passage à l’atelier, le Verbe revient sur le chemin de nos vies. Les premières dates du spectacle de Jann Halexander intitulé Consolatio, inspiré par son disque fraîchement paru, ont rencontré un succès assez réjouissant pour se prolonger hors de son cocon initial, la Rare Gallery. Direction le quatorzième arrondissement, non loin de…

Le temps des lichettes

  Dès la première date du nouveau spectacle, intitulé Consolatio, le phénomène Jann Halexander se confirme. Même si le processus semble bien en place (petites salles atypiques et sympathiques, public mixant fidèles et curieux, succession de dates au long desquelles le programme se lisse et se renouvelle), c’est joyeux de voir que les spectateurs sont…

Best of the best

  Le nouveau disque de Jann Halexander est arrivé. Explorant une vaste palette de possibles chansonniques, l’opus 2021 est surtout désirable pour ses pistes 5 et 6, les meilleures, même si les autres sont tout aussi meilleures. Envie de découvrir le disque en avant-première ? Profitez des dernières places disponibles pour le concert de lancement…

D’oreille et d’encre

  Carrément heureux et carrément fier d’être conservé (j’ai pas fini) dans l’équipe qui entoure Jann Halexander : je ploum-ploumerai pour son nouveau tour de chant, issu de son nouveau disque. En conséquence, il me revient de prendre quelques notes à partir dudit disque – j’aime bien la sonorité du syntagme du dudit disque –…

Allégeons nos peines

  L’histoire ne s’est pas vraiment arrêtée. Jamais. Malgré Pharaon Ier de la Pensée complexe et la Pharmacienne de C8. Dès qu’il y a eu un interstice pour chanter, pas même une fenêtre, à peine une meurtrière, Jann Halexander a chanté et, bien sûr, je l’ai accompagné. Quand plus d’interstices, Jann en a profité pour…

… and nothing matters

  J’ai failli ajouter un commentaire, mais la chanson suivante semble stipuler qu’on s’en tampiponne le bibobéchon, alors bon.    

Joyeux tropiques d’Ivry

  Laissons la tristesse tropicale aux ethnologues sans imagination, et balançons-nous d’à peu près tout, le temps d’une chanson…    

Claudio Zaretti nous envoie au grand coin

  La fin du spectacle approchait. Comme chante Michel Bühler, on a fait des chansons comme on se tend la main. On les a partagées sur scène et dans la salle. Sans limitation de durée : sur le moment, dans le souvenir et maintenant sur YouTube. Notre coin est petit, mais il est partout où…

Aussi du lot : au saut du lit

  Comme précisait Ricet Barrier, « putain, le beau métier ! » Accompagner un chanteur que l’on aime dans une de ses chansons que l’on préfère, quel travail harassant. Que fait la peau lisse ?    

Soyons sauvages

  Bienvenue dans les théâtres d’Aurélien Makosso-Akendengué, quand vient la nuit, quand la raison s’égare… mais aussi en plein jour, chez l’habitant, pour partager, malgré que, et pour vivre joyeusement l’attente de jours meilleurs où le plaisir du partage aura écrasé la peur malsaine que nos gouvernants et quelques gougnafiers ont transformé en sinistre fond…

Restons sauvages !

  C’est un concert mystérieux. Nébuleux. Sauvage mais républicain. Un concert qui, contrairement aux teufs avec ministres trop riches rêvant de tutoyer Leroy ou aux technodances du ministère de l’Enseignement supérieur, respecte le port du masque pour les participants (partant, Sibeth la bien nommée n’est pas invitée). Un qui affirme, juste, résolument, que les musiciens…

Restons en feu

  L’heure des concerts interdits devient enfin l’heure des concerts sauvages. La révolte gronde. Avant qu’elle n’explose, voici 30′ de paroles et musiques en guise de grondement.    

Être ou ne pas être sauvage

  Aujourd’hui, c’est jour de concert sauvage : je ploum-ploume au service du chanteur Jann Halexander. Les répétitions ont donc été à la hauteur de la sauvagerie annoncée, avant de revenir à une clarté pour le moins remarquable.  

Le clair de l’embrouillé

  Bientôt, le prochain concert sauvage où, pour un public choisi et masqué, je ploum-ploumerai tandis que fredonnera Jann Halexander. Après la phase travail perso, la phase mise en place du duo mérite souvent quelques graffiti pour que tout soit pimpant le jour où.

Après ou avant, son

  C’est toute la morale de l’histoire. Quand les préfets autorisent des carnavals « faits main » (pour ceux qui n’ont pas les codes, bien sûr), les gouvernants des déplacements en groupes assis sur de longues périodes, alors que la culture est interdite et ses acteurs sont assassinés économiquement par le pouvoir, tentons encore d’avancer – comme…

Un problème à la foi

  D’accord, d’accord : ce ne sont pas les conditions les plus chicosses-chicosses pour chanter et ploum-ploumer. Mais c’est déjà l’occasion de partager quelques sons devant de vrais gens, donc, in a way, de garder la foi !    

Gastronomie marine

  … et toujours cette lutte pour faire de la musique malgré les absurdités anticulturelles du gouvernement. Pour chanter, partager, réfléchir et s’émouvoir ensemble avant d’être noyés par les décisions des puissants ou, simplement, la vie. D’où la présente vidéo.  

D’autres théâtres sont possibles

  Depuis que l’État cadenasse les lieux culturels, depuis qu’il interdit l’art dans les lieux cultuels, depuis qu’il tente de pulvériser les acteurs du milieu artistique, les lignes de fuite existent pour ne pas mourir la gueule fermée. Parmi elles, les concerts sauvages, dans des lieux improbables, devant un public compté qui ne découvre souvent…