La tournée du stade

  Le 20 septembre, Jean-Paul Bertrand-Demanes entamait sa tournée des médias pour parler de Stade 4. Le match de ma vie, auquel j’ai prêté une main ou deux. La première étape arrivait à RMC, après un détour par CNews et avant de prochains rendez-vous trrrès importants. Le livre, lui, est disponible chez votre libraire ou…

Jean-Paul Bertrand-Demanes rentre sur le terrain

  Un livre auquel je suis fier d’avoir prêté une main ou deux débaroule en librairie, physique et digitale. L’auteur nous le présente en exclusivité…   Soyons clairs : ce livre, ce n’est pas l’histoire d’un gamin passionné de foot qui a réussi à transformer un loisir passionnel en un passionnant métier. Ce n’est donc surtout…

C’est l’histoire d’un mec

  Quand il était gardien de la mythique équipe du FC Nantes ou qu’il affrontait l’Argentine lors de la Coupe du monde 1978, on l’appelait le Grand. Quand il s’est reconverti avec brio dans les affaires, il est devenu Monsieur. Quand on lui a découvert un cancer de stade 4, il s’est transformé en patient…

L’heure de la paix

  Le dernier projet paru auquel j’ai prêté la main est un pied-de-nez à l’actualité. À deux points de vue. C’est un livre sur un mec qui construisait la paix. Suivez mon regard. C’est aussi un livre sur un mec qui avait une certaine idée de la France. Suivez… non, suivez rien, tsss, tsss. Le…

Le partisan du secret-défonce

  Dans son nouveau livre, radical et puissant, auquel j’ai prêté une main ou deux, le journaliste-archiviste Pascal Jouary arrache de l’oubli forcé quarante affaires à vous dégoûter de l’honneur, ce truc qui nous fait bien rire. Achetez le livre ici, et écoutez (regarder, c’est pas possible), c’est ci-dessous.      

Pascal Jouary, violeur de secret

  Vient de paraître le nouveau livre de Pascal Jouary, auquel j’ai prêté une main lors du peaufinage. Malheureusement, je dois reconnaître que ce livre ne vous apprendra rien… sauf si vous ne connaissez pas les quarante affaires les plus retentissantes dans lesquelles le secret-défense a tenté – et souvent réussi – de mettre en…

Taïaut !

  Voici que vient de paraître le dernier livre de Sébastien Boussois, auquel j’ai prêté une main presque discrète lors de sa finalisation ! L’occasion de découvrir un monde merveilleux où l’on crée les plus grands tapis de fleurs du monde, où l’on accueille à bras ouverts les influenceuses les plus – sinon les mieux…

“Douce Frankreich” de Frank Gröninger (AlterPublishing)

  Ne mentons pas : aucun Français ne se demande comment on peut être Allemand. Persan, oui. Persan, c’est compliqué. À moins d’être Persan, peut-être, et encore. Mais Allemand, non. Allemand, c’est pas compliqué. On voit très bien le concept. Curieusement, les Allemands le voient moins, sauf s’ils rêvent de vivre à Paris. En revanche,…

L’excuse en herbe

  – Sébastien, pourrais-tu cesser de m’envoyer tes demandes de correction une à une par courriel ? C’est pas super pratique et… – Nan, mais c’est parce que je suis bien installé pour relire la dernière version de mon livre, et j’ai oublié mon crayon. – D’accord, mais c’est pas super pratique pour intégrer tes……

Si tu vas au Gabon…

  … n’oublie pas ton petit dictionnaire chinois ! Telle est sans doute la chanson que Vincent Robin-Gazsity prévoyait d’écrire. Las, il a préféré en faire un livre. On ne saura jamais si la chanson y a perdu – mais la littérature de témoignage, elle, y a diablement gagné. Sous son apparence de jeune homme…

Les grands entretiens – Nora Lakheal, l’intégrale

  Elle a fasciné les médias, passionné des intellectuels en vue, ébranlé des politiques et touché ses nombreux lecteurs : rigolote mais pas marrante, engagée mais pas gnangnan, lucide mais positive, Nora Lakheal a frappé un grand coup avec Agente d’élite (Max Milo), dans lequel elle raconte comment elle est devenue la première espionne française…

Dans la tête de Nora Lakheal : le livre et son environnement (3/4)

  Nora Lakheal, auteur d’Agente d’élite, a souvent été interrogée sur l’islam radical, les problématiques policières et les communautarismes. Cette fois-ci, elle a accordé un long entretien où, au côté d’enjeux d’actualité, elle parle d’elle-même, de son travail d’écriture et du rôle qu’elle souhaite assigner à l’écrivain. Dans ce troisième épisode, elle évoque notamment son…

Dans la tête de Nora Lakheal : le livre et ses lecteurs (2/4)

  Pour la première fois, Nora Lakheal, auteur d’Agente d’élite et souvent interrogée en tant qu’experte sur l’islam radical, les problématiques policières et les communautarismes, a accordé un long entretien où, au côté d’enjeux d’actualité, elle parle d’elle-même, de son travail d’écriture et du rôle qu’elle souhaite assigner à l’écrivain. Dans ce deuxième épisode, elle…

Dans la tête de Nora Lakheal : le livre et son auteur (1/4)

  Elle a fasciné les médias, passionné des intellectuels en vue, ébranlé des politiques et touché ses nombreux lecteurs : rigolote mais pas marrante, engagée mais pas gnangnan, lucide mais positive, Nora Lakheal a frappé un grand coup avec Agente d’élite (Max Milo), dans lequel elle raconte comment elle est devenue la première espionne française…

Nourritures spirituelles d’élite

La recette de Nora Lakheal disait : “À glaner chez Franprix, du houmous, du saucisson hallal, un bocal d’olives, du pain de mie et un petit-châblis.” Après avoir lu ce passage, une nuit d’urgence éditoriale, j’ai décidé que, moi aussi, quand le temps serait venu, je tenterai de réaliser cette recette franco-tunisienne. C’est là que…

Hâte

  Depuis dix-huit ans, sans relâche, Nora Lakheal traque les terroristes islamistes. D’abord étudiante en philosophie, la boxeuse de Barbès s’est engagée dans la police comme on s’engage en religion, le goût de l’action et de l’imprévu en plus. Elle aurait pu s’effondrer en apprenant que, à la sortie de l’école de police, elle était…

Aïe, caïdat

  C’est l’histoire d’un gamin qui passe ses vacances en bousculant de gros tueurs pour jouer au babyfoot. C’est aussi l’histoire de l’avocat de très gros voyous qui passe son adolescence dans la rue brésilienne, au côté d’un copain dealer. Le gamin, l’ado et l’avocat sont les mêmes. Tous trois nous offrent une plongée incroyable…

Crier, par-delà Edvard Munch

  Très fier d’avoir collaboré à ces cris écrits par Krystèle, parus chez Max Milo et tout juste disponibles en librairie, réelle ou virtuelle. De l’extérieur, on pourrait croire à un témoignage plus aguicheur que sociologique. Krystèle a 47 ans, elle est mère de cinq enfants et escort à domicile depuis dix ans. Est-ce aguicheur…

Anywhere in the world

Merci aux foufous qui grignotent L’Homme qui jouait de l’orgue depuis les fjords scandinaves jusqu’au hamac de leur jardin. En cliquant ici, rejoignez leur mouvement afin de profiter au mieux de vos vacances. Quoi que…

Oui positif

Après, on n’est pas obligé de croire le compositeur et tout autant l’organiste Serge Ollive. Ni Jean-Alain Ripoche, le zozo qui se bat pour restaurer l’orgue d’Étel. Ni François Espinasse. C’est pas comme si c’était l’organiste de Saint-Séverin. Nan, en fait, on n’est pas obligé de lire L’Homme qui jouait de l’orgue. Mais ce serait…

L’homme joue toujours de l’orgue

Les organistes Serge Schoonbroodt et Mark Steffens m’ont invité à conclure leur grande émission sur l’orgue en dialoguant joyeusement autour du livre et des organissses. Voilà l’travail, et le lien pour acheter ou racheter le livre, parce qu’il faut bien vivre parfois (j’en entrevois la nécessité). Attention : les deux hurluberlus ont choisi de conclure…

Rendez-vous à l’église des Sables

Ce vendredi, 20 h, récital d’orgue à l’église des Sables-d’Olonne avec Emmanuel Quiquemelle. Samedi, 10 h, masterclass d’improvisation avec les élèves d’orgue du conservatoire. Samedi, 15 h, rencontre-dédicace à la toute nouvelle médiathèque, animée par Nadia Bellenger, autour de L’Homme qui jouait de l’orgue (Max Milo). Les vedettes de l’orgue que je reluque sur Facebook…

Un abécédaire d’organiste liturgique

Supplément illustré à L’Homme qui jouait de l’orgue (Max Milo, 2015)   A comme attente     Quand l’organiste est de ceux qui jouent loin de chez eux, matin et après-midi, il lui faut parfois transformer sa « tribune » en cantine. Et attendre que le temps s’accélère. (Noter l’absence de couvert, qui va bientôt susciter l’auto-colère…