Fragmentons l’Apocalypse

  Le 21 juin, dans le cadre du concert de 24 h propulsé par le festival Komm, Bach!, était diffusée une improvisation en quatorze chapitres pour orgue et Berhinger 2600. Revoici l’impro, remixée, recolorisée et pourvue d’un générique pour le moins pimpant. Bonne redécouverte !    

Dog in progress

  Les répétitions pour le récital de Pézenas s’intensifient. Certain y veille du coin de l’œil.  

Faîtes de la musique – Le programme (2/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

ANN frissonne SAE

  Les derniers préparatifs pour le cyberconcert du 21 juin se précipitent. En dépit, disons, de quelques facéties dans la coordination organisationnelle, voilà, disons ça, nous avons eu la chance d’accueillir Arthur Nicolas-Nauche à la tribune de Saint-André de l’Europe, jeune pépite marquée du sceau du Conservatoire national supérieur de musique et de danse (je…

… et la lumière fut !

  On l’attendait depuis le 5 février, début du tournage. Après, il fallut que la vie passa, le montage, forcément complexe, se fit, et que l’occasion se présenta. Enfin, malgré les aléas que chacun connaît, même les artistes qui ont du talent et sont donc une toute petite partie des prétendus zzzartisss, la volonté et…

Le bon tuyau pour les tubes

  Si, rien qu’en apercevant cette capture d’écran, vous avez reconnu le Chœur des pèlerins, extrait du Tannhaüser de Richard Wagner, vous êtes fins prêts pour la Première YouTube du récital exceptionnel offert ce soir par Esther Assuied, qui assure les transcriptions pour tuyaux de grands tubes de la musique classique, l’interprétation de ces pièces…

Let’s have a rendez-vous!

  Après un tournage en février, une première programmation en avril finalement reportée, la Première YouTube du récital d’Esther Assuied est fin prête ! Programme fringant, réalisation soignée, lumières choisies, invité de marque : l’artiste, protéiforme ou kaléidoscopique, selon votre bonne guise, a mis les petits plats dans les grands pour ce récital. Interprète, transcriptrice…

Humilité magistrale

  Si, en humour, le maître étalon est Talon (Achille), en orgue, le maître peut bien être Roth’n’roll. Le patron iconique des tuyaux de Saint-Sulpice, père du François-Xavier que l’on sait, grand-père de trois étudiants ou quasi au CNSMDP, avait inauguré l’orgue de Saint-André de l’Europe après sa restauration par la manufacture Yves Fossaert, sous…

Un trio en solo

  L’un des exercices préférés des organistes un peu cossus, à part faire braoum et aller sur FB pendant l’homélie, est de jouer des pièces dites en trio, c’est-à-dire où la main droite converse avec la main gauche et les pieds, chacun ayant une voix à peu près aussi importante l’une que l’autre. L’exercice figurera…

Exultons de jubilation (projet)

  Aujourd’hui, des artistes enregistraient le motet Exsultate, jubilate d’un certain Mozart. Sans rien dévoiler de leur prestation, à découvrir le 21 juin sur la chaîne du festival Komm, Bach!, ils semblaient avoir à peu près compris le titre. Bon début.  

Le retour de l’insecte fou

  Renouant avec la tradition – bien obligée – des concerts YouTube, voici, pimpant et pomponné, que point à l’horizon un nouveau rendez-vous avec la musique d’orgue et le festival Komm, Bach!. Dans un fringant programme fagoté avec soin, ce film, initialement annoncé le 10 avril, viendra faire pétiller vos écrans grâce à des pièces…

Bien accompagné 21

  Il semblerait que les inspecteurs Sleepy & Partners ne seraient jamais passés par l’orgue de Saint-André de l’Europe. Pour l’occasion, ils ont donc mandaté un stagiaire chargé de jauger la granularité sonore de l’instrument. Singulièrement, après avoir jaugé « les vibrations du moment », le spécialiste a considéré avec intérêt la proposition de visiter l’intérieur de…

Un caprice, et c’est pas fini !

  Non, c’est pas fini de prendre l’orgue au sérieux sans pour autant se priver de petits plaisirs volés aux pianistes et adaptés à la mode organistique – après tout, les pianistes nous le rendent bien… En tout cas, c’est pas fini avec Hervé Désarbre, sérieux organiste porté sur le dénichage de pièces inattendues et…

Voulez-vous danser avec moi, ce soir ?

  Ce soir, l’orgue danse. Bringuebale. Facétise. Grotesquise. Entre carillon et cirque, Hervé Désarbre propose de mettre le feu à nos dancefloors intérieurs. Alors, voulez-vous danser avec moi, ce soir ?    

Le concerto pour hautbois le plus soufflé du monde

  Grâce à Johann Sebastian Bach, Alessandro Marcello a composé le concerto pour hautbois le plus joué au monde par ceux qui ne savent pas jouer du hautbois. Ça s’appelle le BWV 974, c’est pétillant et joyeusement exécuté ici par le très sérieux et non moins musicien Hervé Désarbre.    

Hervé Désarbre est retombé en enfance

  Heureuse nouvelle : avec l’aide de Pierre Cholley, Hervé Désarbre est retombé en enfance… à l’occasion du concert d’inauguration de Komm, Bach!, cinquième saison. C’était en septembre 2020 et, ma foi, ces enfantillages n’ont pas pris une ride.    

Sautillons, vertuchou !

  Ne vous fiez pas à son air sévère : Hervé Désarbre a toute la finesse et la malice indispensables pour jouer une sonate frétillante de Carl Philipp Emmanuel Bach. La preuve ci-dessous !    

Une cavatine pour la route

  Voici le tube de Jo Raff, op. 85 n°3 de son petit nom, transcrit pour tuyaux par Aloÿs Claussmann : un peu de mignonnitude dans un monde souvent dégueu, injecté par l’imperturbable clergyman bien français qu’est Hervé Désarbre. Joie.    

À la vôtre !

  Lors du lancement de la cinquième saison du festival Komm, Bach!, Hervé Désarbre a débouché deux bouteilles offertes par Hans-Uwe Hielscher. Voici la première.    

Un coup de trompe pour la Vierge

  L’Ave Maria que n’a sans doute pas écrit Giulio Caccini est enfin disponible dans une étonnante version orgue et trompe de chasse, enregistrée dans les conditions du direct pour le festival Komm, Bach!.    

Coup de bigo à une proximité

  À l’occasion du cyberconcert orgue et cor de chasse (notamment), offert au festival Komm, Bach!, Bruno Beaufils de Guérigny, aka 2BdG, a passé un coup de fil au Seigneur afin de vivre pour lui et pour le bien de son voisin. Nous n’avons pas connaissance de la réponse, mais la sollicitation vaut le détour…

Pas d’âge limite pour la joie

  Dans le cadre du concert « Y a d’la joie ! » propulsé pour la Fête de la musique 2020, je proposais quelques improvisations. Dont celle-ci, intitulée Souvenirs des dernières joies du petit vieux qui ne reviendra plus prendre le soleil sur le banc en fumant son cigarillo. Oui, je sais, mais il vaut toujours mieux…