Pascal Vigneron – Le grand entretien – L’intégrale

  Moins tête d’affiche que fomenteur d’affiches, Pascal Vigneron dénote, étonne et détonne dans le petit Landerneau de l’orgue. Musicien poly-instrumentiste, homme de réseaux mais pas de coteries, fidèle en amitiés artistiques mais pas monogame, estimé par quelques-uns des grands noms du métier au premier rang desquels Éric Lebrun, l’un des rares interprètes-compositeurs-pédagogues sur qui…

Zhen Chen joue Mozart, Solo Musica – 2/2

  Après le “plus difficile”, voici “le plus célèbre” des concerti pour piano de Wolfgang Amadeus Mozart, selon Zhen Chen, lancé dans ce couplage de superlatifs – mais à quoi bon reprocher à un interprète son enthousiasme – plus long que les deux suivants réunis – avec Thomas Rösner et l’orchestre de chambre – dont…

Coming soon: Sylvie Carbonel

  Sylvie Carbonel est l’une des figures discrètement tutélaires du piano français-mais-pas-que. Après des études d’un brio peu égalé (premier prix première nommée au CNSMDP en piano, deux autres prix en poche dont celui d’harmonie dans la classe d’Olivier Messiaen), l’artiste s’est perfectionnée avec succès aux États-Unis, à Julliard et à Bloomington, a été hautement…

Zhen Chen joue Mozart, Solo Musica – 1/2

  Le plus difficile – selon l’interprète – et le plus connu : tel est le couplage fomenté par Zhen Chen entre les concerti 15 et 21 de Wolfgang Amadeus Mozart, Thomas Rösner dirigeant le Kurpfälzisches Kammerorchester. Enregistré en deux jours par Manfred Schumacher, assisté de Fabian Knopf, le disque s’ouvre donc avec l’allegro du…

Pascal Vigneron – Le grand entretien – 4/7

  Moins tête d’affiche que fomenteur d’affiches, Pascal Vigneron dénote, étonne et détonne dans le petit Landerneau de l’orgue. Musicien poly-instrumentiste, homme de réseaux mais pas de coteries, fidèle en amitiés artistiques mais pas monogame, estimé par quelques-uns des grands noms du métier au premier rang desquels Éric Lebrun, l’un des rares interprètes-compositeurs-pédagogues sur qui…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 13/24

  Risquerait-on pas de s’ennuyer en écoutant un coffret anthologique si des surprises ne le venaient pimper ? Le programme du sixième disque du best of Sylvie Carbonel prémunit triplement contre ce genre de risque. D’abord parce que le titre est “Trios pour piano et cordes”, et qu’une pièce pour piano seul ouvre le bal….

Tristan Pfaff – Le grand entretien, l’intégrale

  À l’occasion de la parution de son huitième disque consacré aux valses de Frédéric Chopin, Tristan Pfaff nous a accordé un grand entretien pour explorer avec nous ce qui se cache dans la tête de celui que beaucoup considèrent comme l’un des jeunes pianistes virtuoses qui comptent. Perception de son rôle d’artiste, vision de…

Tristan Pfaff – Le grand entretien – 6

  Suite du grand entretien que nous a accordé Tristan Pfaff, pépite du (encore jeune) piano français, à la fois réputé pour sa virtuosité mais soucieux de ne pas s’y réduire, célébré pour ses disques dix-neuviémistes mais salué pour son penchant vingtiémiste marqué par des disques Beffa et Kabalevski mémorables. À trente-huit ans, avec huit…

Jean Muller, Les Sonates pour piano de Mozart, vol. 1 (Hänssler) – 3/3

  La dernière sonate choisie par Jean Muller pour le premier volume de son intégrale, commenté ici et là, est la dix-septième en Si bémol. Composée en 1789, elle ne révolutionne guère la forme, avec sa structure en trois mouvements vif-long-vif – l’innovation formelle n’étant le genre ni du compositeur, ni de ses commanditaires. L’Allegro…

Jean Muller, Les Sonates pour piano de Mozart, vol. 1 (Hänssler) – 2/3

  Après une sonate primesautière et une sonate presque de jeunesse (même si la vieillesse – entendue comme la fin de vie – de Mozart arrive vite), évoquées ici, Jean Muller envoie du boudin pour lancer la seconde partie du premier volume de son intégrale des sonates de Mozart. En effet, la Onzième, dite “Alla…

Jean Muller, Les Sonates pour piano de Mozart, vol. 1 (Hänssler) – 1/3

    Jean Muller est un pianiste extraordinaire, d’une aisance technique, d’une vista esthétique et d’une sensibilité toujours très juste. Pourtant, ce n’est pas lui faire injure que de constater que son intégrale des sonates de Mozart est un peu passée sous les radars, du moins en France – nous avions chanté les louanges du…

Katharina Ruckgaber, “Love and let die” (Solo Musica) – 2/3

  On va pas s’mentir : on progresse. On a commencé en baignant dans l’amour ; l’objectif de ce disque semble être de basculer dans la pulsion de mort ; il est donc temps d’avancer vers une ambiance plus death metal, espère-t-on. “Vorwuf”, qui ouvre la troisième partie, est une bonne occasion. Le “reproche” de…

Ludmilla Guilmault et Jean-Noël Dubois, “Exotisme…” (Gallo) – 2/2

  En osant intituler leur disque Exotisme, sonorités pittoresques, un titre intrigant qui associe l’inclination pour l’étranger, ce qui attire l’attention, par son charme ou son originalité, et ce qui caractérise d’une manière imagée et convaincante, le duo Cziffra, incarné par Ludmilla Guilmault et Jean-Noël Dubois ont offert un spectre suffisamment large pour ouvrir tant les…

Constance Taillard joue Mozart (Soupir éditions, 2/2)

  Après une sonate de chauffe susceptible de conforter le snobisme d’un qui douterait de la génialitude de Mozart, Constance Taillard a su réveiller notre curiosité avec les toniques Douze variations K.265/300 et la Sonate K.533/594, aux variations de couleur convaincantes, l’ensemble étant notulé ici. C’est une forme plus rare dans l’œuvre pianistique de WAM…

Constance Taillard joue Mozart (Soupir éditions, 1/2)

  Prétendre que Mozart et le clavecin sont nos passions serait comme choisir un plat de tofu au lieu d’un tartare-frites au prétexte que notre partenaire de déjeuner s’affiche comme vegan sur les réseaux sociaux et que l’on ne souhaite point l’indisposer. Mais, mazette, que mes frères claustrophobes se révoltent ! Marre des cases, qui…

Louons sans l’allocation

  Gratis pro musica, le jour du Seigneur est l’occasion de louer le Seigneur par la bouche de la soprano Laure Striolo, ne serait-ce qu’en souvenir du concert du jubilé tenu tantôt !     Retrouver les autres extraits du concert déjà publiés 1. Pat Metheny + Lyle Mays | Travels, avec Pierre-Marie Bonafos 2….

Concert-jubilé : le programme !

  20 ans d’orgue à la tribune de Saint-André de l’Europe… Des milliers de célébrations jouées… Des centaines de concerts donnés et organisés… Ça se fête ! Après les rebondissements sans lesquels organiser un concert serait beaucoup moins drôle, voici le programme qui attend les spectateurs prêts à jubiler, ce samedi 17 septembre à 20…

Christian Chamorel, église Saint-Julien-le-pauvre, 28 octobre 2021

  Voici quatre ans presque jour pour jour que Christian Chamorel a commencé d’être familier des lecteurs sporadiques de ce site. Entre concerts, disques et happenings mendelssohniens, il est devenu un personnage récurrent de la saga, et nous sommes heureux de saluer son retour parisien. Alors que le remplissage des salles de spectacle, profanes ou…

Faîtes de la musique – Le programme (3/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

Faîtes de la musique – Le programme (2/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

Exultons de jubilation (projet)

  Aujourd’hui, des artistes enregistraient le motet Exsultate, jubilate d’un certain Mozart. Sans rien dévoiler de leur prestation, à découvrir le 21 juin sur la chaîne du festival Komm, Bach!, ils semblaient avoir à peu près compris le titre. Bon début.  

L’arrêt public des prêtres en marche

  Un peu d’opéra qui charme : c’est par cette astuce que Hervé Désarbre concluait son concert inaugurant la cinquième saison du festival Komm, Bach!. En cette période de pilules amères, il était temps d’offrir aux gourmands ce petit bonbon. Bonne savourade à tous !    

Jean Muller, Les Sonates pour piano de Mozart, vol. 3 (Hänssler)

  Parmi les pianistes les plus impressionnants, Jean Muller tiendrait le menton à beaucoup de vedettes survendues par majors ou médias. Pourtant, le grand gaillard n’a rien d’un bûcheron ou d’un showman. Appuyée sur un savoir-faire à toute épreuve, sa musique semble résonner de l’intérieur, à l’abri des paillettes et des « surjeux ». En témoigne le…