Sylvie Carbonel – Le grand entretien – L’intégrale

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 8/8

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 4

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Modern String Quartet, “Tableaux d’une exposition” (Solo musica) – 1/3

  Les Tableaux d’une exposition de Modeste Moussorgsky sont de ces kebabs que les musiciens savants s’amusent à déguster moins souvent natures qu’à toutes les sauces, de la blanche à l’algérienne en passant par la Biggy et l’épicée (126 arrangements et transcriptions sont proposés à date dans la bibliothèque de l’ismlp, dont certains pour quatuors)….

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 3

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 2

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Festival Érard, Ravel et Chausson, Salle Érard, 13 octobre 2023

  C’est l’histoire d’un festival cofondé par la violoniste Saskia Lethiec, le pianiste Jérôme Granjon et le sponsor Xavier Caïtucoli, un ancien de chez Total reconverti dans “le mix énergétique décarboné”, tatataaa. Le triomphe remporté en 2022 par ces rencontres chambristes plantées dans la rare salle Érard (deux concerts de cette première édition furent narrés…

Yves Henry décrypte les valses de Chopin – 7

  Depuis quelque cent cinquante ans, c’est l’un des répertoires les plus courus par les pianistes et leurs auditeurs. Les valses de Chopin s’offrent une nouvelle cure revitalisante sous les doigts et dans les mots d’Yves Henry à travers une double intégrale du corpus, que l’on peut acquérir par ex. ici voire écouter gracieusement par…

Yves Henry décrypte les valses de Chopin – 6

  Depuis quelque cent cinquante ans, c’est l’un des répertoires les plus courus par les pianistes et leurs auditeurs. Les valses de Chopin s’offrent une nouvelle cure revitalisante sous les doigts et dans les mots d’Yves Henry à travers une double intégrale du corpus, que l’on peut acquérir par ex. ici voire écouter gracieusement par…

Ludmilla Guilmault et Jean-Noël Dubois, “Exotisme…” (Gallo) – 2/2

  En osant intituler leur disque Exotisme, sonorités pittoresques, un titre intrigant qui associe l’inclination pour l’étranger, ce qui attire l’attention, par son charme ou son originalité, et ce qui caractérise d’une manière imagée et convaincante, le duo Cziffra, incarné par Ludmilla Guilmault et Jean-Noël Dubois ont offert un spectre suffisamment large pour ouvrir tant les…

Ludmilla Guilmault et Jean-Noël Dubois, “Exotisme…” (Gallo) – 1/2

  C’est un projet coquet, presque coquin, que celui fomenté par Ludmilla Guilmault, une artiste aussi bien capable d’enregistrer Liszt que de fricoter avec l’inénarrable Jacky pour vendre son duo Cziffra, fomenté avec le sieur Jean-Noël Dubois, et positionné “entre musique savante et musique populaire”. Le présent disque est un nouveau développement dudit duo, mais…

Kanae Endo, Musée Jacquemart-André, 4 février 2023

  “Tout, tout, tout est relatif, comme disait Einstein qui était relativement pas con”, chantait Wally. Frotté au récital incroyable d’Ali Hirèche, voilà le sentiment qu’inspire, à reculons, le concert techniquement remarquable et émotionnellement plutôt terne de Kanae Endo, venue pallier la défection sur blessure de notre cher Pierre Réach. Elle entame son show, intégralement…

Ensemble Perspectives, “Playlist”, Outhere (2/2)

  Une histoire de steppe, d’aigle, de Volga et d’espace : c’est par un chant folklorique russe trempé dans l’idiolecte requis et arrangé par Alexander Levine, que s’ouvre la seconde partie du récital de l’Ensemble Perspectives – la première peut être retrouvée ici. Un double bourdon (Mathieu Dubroca et Renaud Brès) accueille les premières circonvolutions…

I have a dream (and you can watch it)!

  Avec près de 300 vues en à peine 36 h, le cyberconcert du festival Komm, Bach! réunissant orgue et chœur de jeunes filles a rencontré un franc succès d’emblée. Désormais, il est disponible en replay, avec une set-list diversifiée et un coquetèle d’émotions à savourer sans modération. Pour les curieux, voici le programme ;…

Orchestre de Paris, Philharmonie de Paris, 5 septembre 2019

C’est le second jour de rentrée pour l’orchestre de Paris et, toujours un peu, pour la Philharmonie – en témoigne, suppute-t-on, l’odeur nauséabonde qui accueille les spectateurs à l’entrée. Après la première, sur la même set-list affriolante, filmée la veille et disponible en streaming, la phalange parisienne repropose son projet liminaire, à la fois presque…

Tatiana Samouil et David Lively, “Clair de Lune”, IndéSENS!

Avec “Clair de Lune », IndéSENS! propose une excursion typée, entre Debussy, Fauré, Ravel et Massenet, incluant quatre grands piliers du répertoire de l’époque qu’aèrent et agrémentent trois transcriptions. Aux manettes, sous les micros de Frédéric Briant, la violoniste Tatiana Samouil et le pianiste David Lively. Nous avons entrepris le voyage en leur compagnie – voici…

“L’heure espagnole” et “Gianni Schicchi”, Opéra Bastille, 22 mai 2018

Formidable association proposée par l’Opéra de Paris entre Maurice Ravel et Giacomo Puccini ! Ben oui, parfois, on va à Bastille pour assister à de grandes œuvres magnifiques et sublimes. Parfois, on y va pour entendre des compositions délicieuses et pétillantes. Ça ne doit pas être l’esprit opératique médian : l’opéra n’est pas plein. Incompréhensible car, ce…

David Cassan et Sarah Kim, Temple de l’Oratoire, 9 novembre 2017

Entre deux tournées internationales, David Cassan a réussi à caser un concert avec sa co-titulaire, Sarah Kim, pour fêter sa récente nomination au Temple de l’Oratoire du Louvre, en sus de son poste à Notre-Dame des Victoires. Nous y étions. Appuyé sur un accueil cordial et souriant des autochtones (c’est pas toujours le cas dans…

Vincent Genvrin, 8 mai 2017, Maison de la radio

J’avoue, je n’ai rien compris à l’idée de “concert-atelier”, et j’ai été un brin déçu par ce que cachait cette appellation. Puisque ce concept d’une heure environ mettait en son Vincent Genvrin, grantorganiss et transcripteur, j’espérais que l’on entrerait dans son (ha-ha) atelier spécifique avec des questions du type “pourquoi transcrire pour orgue des trucs…

Duo Ma non troppo, La Madeleine, 26 février 2017

Programme exceptionnel en la Madeleine : un saxophone et un orgue sévissent de concert. En l’espèce, une virtuose classique et un prof de conservatoire qui sait aussi bien jouer qu’improviser. Ce 26 février, le duo Ma non troppo, id est Pierre-Marie Bonafos et Alexandra Bruet, alpaguait la Madeleine et ses nombreux auditeurs, partagés entre fans, curieux…

Orchestre Colonne, Théâtre des Champs-Élysées, 26 mai 2016

C’est l’histoire d’un malentendu bien réjouissant. Je venais applaudir Diana Damrau. Sans le savoir, je vins un jour trop tôt. Je passai les contrôles à l’entrée du TCE. Personne ne s’opposa à mon intrusion. Par chance, personne ne squattait mon siège du lendemain soir. Je m’étonnai que la salle fût si peu pleine pour entendre…

Cité de la musique, 30 avril 2014

… mais finalement, c’est intéressant aussi. Laisser retomber l’émotion du moment et voir ce qui reste quand on n’a pas tout oublié. Attendre des photos qui finiront par arriver puis se dire : tant pis, on fait l’article sans, sans davantage avoir pris de notes (un comble, en musique), sans avoir rédigé le compte-rendu sur…