Rachel Koblyakov joue toute seule (Orlando Records) – 4/5

  Le jour de la Fête de la musique, avec sa cohorte de covers mal ficelées et de déviances wokistes peu engageantes (“Venez à la Gaîté lyrique, des DJettes programment des femmes mais, exceptionnellement, les hommes peuvent venir”), il est joyeux de recenser une musique souvent oubliée de la Fête – en l’espèce, la Troisième…

Rachel Koblyakov joue toute seule (Orlando Records) – 2/5

  Voici le premier enregistrement du premier opus officiel d’Orlando Bass : près d’un siècle après la sonate de Paul Hindemith ouïe tantôt, le Franco-Britannique, familier des habitués de ce site, griffonnait trois mouvements qui bousculent le disque et le font basculer dans un répertoire plus abrasivement contemporain. Dès l’ouverture du premier mouvement, le compositeur…

Rachel Koblyakov joue toute seule (Orlando Records) – 1/5

  Parfois considéré comme le plus célèbre des altistes-compositeurs, Paul Hindemith était en réalité itou violoniste (il fut violon solo à l’opéra de Francfort à ses débuts). Avec sa sonate op. 31 n°1, composée en 1924, il propose une promenade variée en cinq mouvements dans les possibles d’un instrument qu’il connaît sur le bout de…