Photo provisoire : Bertrand Ferrier

Ils sont de plus en plus nombreux, de plus en plus riboulants et de plus en plus granulaires. Les experts organistiques les plus redoutés de toute la Francilie, entre autres, semblent se multiplier. En témoigne cette photo volée lors d’une réunion « smooth et ce nonobstant, on va s’gêner, granulaire ». Orgues de France, n’avez plus qu’à vous bien tenir. (Même en Belgique, ils se méfient pas, c’est dire.)

Photo : Bertrand Ferrier

Tu connais ce moment, oh, tu connais ce moment où, pile quand tu arrives en studio, pile devant la porte, y a des musiciens (en l’espèce Chat Guevara) qui donnent une aubade pour la nature et M. Zérisson. Et, donc, tu dois attendre la fin du concert pour bosser parce que, question décibels, il envoie, l’olibrius – le public aussi, d’ailleurs !


– L’important, c’est le son.
– Dans la précision esthétique, tout de même.
– Il est vrai que le show-off orienté autour du naming doit cesser.
– Le musicien est itou un facteur précieux.
– N’oublions pas le luthier.
– Certes.

Le bruit s’est répandu…

… les invités du réveillon sont arrivés…

… et ils arrivent encore. Seigneur, je vois même un éléphant rose punk !