Une ligne de bling, une ligne de blang

  Steve Vai, tiens-toé ben, j’arriiiiive ! C’était un jour de beau temps, vers la fin de la semaine où l’on enregistrait 44 chansons. Il faisait beau, y avait un jardin. On s’est dit qu’on pourrait bien s’en enregistrer une petite dehors. Comme on pouvait pas sortir le clavier, on a sorti la guitare. Et…

Stop aux fuck news

  En tant qu’artiste, que créateur, qu’idole des jeunes peut-être, que génie génial à coup sûr, je me dois de m’engager publiquement et avec force. Oh, bien sûr, je pourrais rester entre mon yacht, mon hôtel particulier et mon manoir ! Hélas, en ces temps troublés, il me faut dire à chacun : ne croyons…

Une belle photo…

… peut-être même la plus belle photo du moment, vue sur un mur Facebook. Et, pour une fois, pas le mien. Vous aussi, composez un des plus beaux clichés du moment en piochant ici !

44 (ou presque) : la face D « dans le miroir » (2)

  Pour l’instant, nous n’allons plus aux bois, les guichets sont fermés. Peut-être un jour retournera-t-on affronter des guichets ouverts, et tant mieux si le loup y est.     En attendant, acheter le disque dont est extraite cette chanson reste d’une simplicité postale et se règle ici.    

44 (ou presque) : la face C « à l’ancienne »

Pas question de le nier : je fais des chansons à l’ancienne, moulées à la louche donc fabriquées par des vrais gens pour des vrais gens, avec du texte qui déborde parfois, des petites gouttes de musique restées flic-floquer sur la table, des paroles qui s’adressent à ceux qui ne logent pas leur cerveau que…

44 (ou presque) : la face A(moureuse)

Les vrais le savent. Ce tout tantôt, j’ai sorti, pof, un album de 160′ avec 44 chansons (ou presque), de la musique et du texte, du piano et de la trompette, du sax et des chœurs, des paroles et des photographies, etc. Aujourd’hui, premiers extraits disponibles sur YT du premier bloc de onze chansons amoureuses…

La critique est ici

L’art n’est pas si difficile, mais le petit mot qui fait zizir, si. C’est donc joie de recevoir de bonnes vibrations pour ce double disque toujours disponible ici. (Cela dit, c’est pas 2,2 ou environ : c’est 4,4 ou presque, non mais.)    

Ladies and gentlemen, please welcome Juan Delbosque

On va pas s’mentir, mâme Chabot : parmi mes chanteurs préférés et les fredonneurs que je me dis « eh merde, j’aimerais être aussi bon que lui, fait chier », il est dans le top moumoute. Du coup, l’air de rien, je lui suggère sporadiquement de venir pousser mes billevesées bien que nous ayons eu tantôt la…

Anywhere out in this world

Aujourd’hui, on arrête les chansons drôles, mais on rappelle que le double disque est disponible dans tous les paris de France et du monde – juste en cliquant ici.  

Notre prochain rendez-vous

  Ceci est un concert de chansons avec du texte dedans et de la musique autour, et vice et versa. Ça dure une heure, c’est 10 € l’entrée. Mais ceci n’est pas vraiment un concert. C’est une fête en chansons pour lancer le disque 44 ou presque. Le disque 44 ou presque, lui-même, n’est pas…

Il est arrivé !

Mise en vente : sur ce site, mercredi. Concert de lancement : jeudi. Réserver pour le concert ici. Hâte.