Vittorio Forte joue Earl Wild, Odradek (1/2)

  Retardé et sérieusement menacé par le succès du coronavirus, de ses variants et de ses recombinations, le présent disque est déjà une victoire de la musique sur la folie anticulturelle du monde. Il enquille des transcriptions d’Earl Wild (plus un bis de Vittorio Forte en personne ou presque), rendant hommage au pianiste américain «…

Réponse au carré

Après un article plutôt louangeur sur un disque à paraître, je reçus quelques messages courroucés – certains avec une pertinente modération, qui permet le dialogue ; d’autres plus ébouriffés. Voici donc une réponse inspirée d’un courriel authentique suscité par la question : « Vous savez que c’est pas très gentil de dire pas que du bien…

Critique jetable

La chose est établie : les critiques sont tous de grands malades. Manteau sur la couenne, thermomètre dans la bouche et ordonnance à portée de main, nous avons trouvé les ressources pour livrer, enfin, au monde ébaubi, notre nouvelle recension. C’est le carton dont chacun, tel Hectuel, parle ! Dans ma bibliothèque de nouveautés, j’ai donc…

Michel Chapuis, Concertos pour orgue op. 4 de Haendel, Quantum

Vous avez aimé la folie Jean Guillou dans seize concerti pour orgue de Georg Friedrich Händel (Augure) ? ou la tranquillité d’un Herbert Tachezi aux ornements joyeux fricotant avec l’informé Concentus Musicus Wien de Nikolaus Harnoncourt (Teldec) ? Il est temps de revenir à la raison mesurée de Michel Chapuis, rythmée par l’orchestre de chambre du Marais…

L’orgue est dans le Robert

Pierre-Michel Robert a lu L’Homme qui jouait de l’orgue. C’est foufou, mais il en dit très personnellement du bien, et c’est dans lavie.fr.

Qu’est-ce que le p’tit prince ?

J’ai toujours pensé qu’une communication orale devait rester dans son cadre oral et son contexte spécifique, c’est même l’intérêt d’y assister – quitte à prolonger ce moment ponctuel par un article plus adapté à une diffusion moins restreinte. Quand je vais parler dans un colloque, j’essaye de créer une communication spécifique – même si elle…

Sur le sentier de l’Histoire

La vie d’ma mère, vient d’être publié, sous la direction de Pascale Mounier, un article universitaire signé de ma main. Le thème : la fabrication de l’Histoire à travers l’éditorialisation (id est l’exploitation en livres) du naufrage du Titanic. Oui, il manque une note de bas de page dès le premier paragraphe, mais bon, comme…