Nicolas Horvath, Intégrale Germaine Tailleferre 1, Grand Piano (2/2)

  Il a suffi d’un compte-rendu pour que nous sautillions du premier titre au trente-quatrième ! Ainsi va la vie dans les intégrales fourmillantes, forcément férocement fourmillantes, comme aime à les fomenter Nicolas Horvath. Nous voici devant la Sicilienne, dédiée à Ralph Barton par sa quatrième épouse, première des trois pièces publiées en 1929 et…

Nicolas Horvath, Intégrale Germaine Tailleferre 1, Grand Piano (1/2)

  Jamais vraiment négligée, jamais vraiment reconnue, Germaine Tailleferre n’a pas attendu que le créneau “compositeurs du beau sexe” séduise les distributeurs pour s’imposer comme un nom qui rings a bell dans le secteur de la musique savante. Membresse du groupe des Six donc parfois comparée à Francis Poulenc et Darius Milhaud, la dame est…

Nicolas Horvath joue Hans Otte

  Parce que le piano minimaliste va bien au-delà des tubes de Philip Glass (dont il n’ignore rien), Nicolas Horvath s’est lancé dans l’enregistrement des pièces les plus importantes – ou les moins connues ou les deux – qui ont marqué l’Histoire du genre. Après un bref passage par John Cage, voici un détour chez…

Nicolas Horvath joue John Cage

  Afin de célébrer la fête de la musique en douceur, voici le livret du nouveau disque de Nicolas Horvath. Une offrande miniature que l’on peut décrire comme l’association hypnotique d’une inspiration minimaliste et d’une aspiration au zen. Pour écouter l’album avec les oreilles et l’acquérir avec les doigts, c’est ici. Pour le deviner avec…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath, l’intégrale

  La parution des Dix-sept préludes à la nuit noire qu’il a composés est l’excellent prétexte autour duquel s’est noué un entretien à bâtons rompus avec le pianiste Nicolas Horvath. Quelle vision de la composition électro-acoustique a cet artiste ? Sa technique de création a-t-elle évolué au fil du temps ? Quel rapport (ou quel…

Nicolas Horvath joue Dennis Johnson

  Ce 20 avril 2022, paraît November, le disque-événement-qui-n’est-pas-vraiment-un-disque pour deux raisons : c’est un album digital… … construit autour de six disques virtuels, qui rassemblent plus de sept heures de musique. En revanche, c’est un événement – d’une part grâce aux dimensions hors normes de la pièce, d’autre part grâce à son histoire exceptionnelle…

Nicolas Horvath joue Morteza Shirkoohi

  À l’occasion de la publication aussi fraîche que fresh des Arteeman par le label Collection 1001 notes, voici la notice écrite pour le livret de ce disque digital. Pour acheter le disque et en écouter un extrait hypnotique, c’est ici. Supplique pour écouter la musique par-delà le bruit de la musique Il est de…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 6

  En cinq épisodes, à l’occasion de la parution de ses Préludes à la lumière noire, Nicolas Horvath nous a invités à plonger sans filet dans les mystères de la musique électro-acoustique en général et de sa musique électro-acoustique en particulier. En guise de bonus-résumé, voici le texte du livret griffonné pour accompagner le disque. Acheter…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 5

  En cinq épisodes, l’artiste nous invite à plonger sans filet dans les mystères de la musique électro-acoustique en général et de sa musique électro-acoustique en particulier. Bienvenue pour le dernier tour de grand huit dans le cerveau vertigineux d’un homme de l’art complexe, singulier et passionnant !   1. Géologie des préludes 2. Identité…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 3

  En cinq épisodes, l’artiste nous invite à plonger sans filet dans les mystères de la musique électro-acoustique en général et de sa musique électro-acoustique en particulier. Bienvenue dans le cerveau vertigineux d’un homme de l’art complexe, singulier et passionnant ! 1. Géologie des préludes 2. Identité du compositeur 3. Dissection de la composition 4….

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 2

  La publication des Dix-sept préludes à la nuit noire, composés par Nicolas Horvath, est l’occasion pour le compositeur de revenir sur sa geste créatrice. Quelle vision a-t-il de la composition électro-acoustique ? Sa technique de création a-t-elle évolué au fil du temps ? Quel rapport se noue entre son travail d’interprète et son œuvre…

Les grands entretiens – Nicolas Horvath 1

Les habitués de ce site le connaissent essentiellement pour son activité de pianiste – ses disques et concerts ont fait l’objet de onze notules spécifiques dans ces colonnes. Il est d’ailleurs sur le point de donner coup sur coup – enfin – ses deux premiers récitals parisiens de 2022 à la salle Colonne, justement –…

Nicolas Horvath joue Hélène de Montgeroult (Grand Piano, 3/3)

    Seize ans après le premier recueil de sonates évoqué ici, quelque onze ans après le deuxième chroniqué là, le troisième et dernier volume de l’intégrale Montgeroult by Horvath s’annonce copieux. Nous est promise 1 h 4’ de musique, articulée en trois morceaux à la fois semblables et dissemblables. La Sonate en Ré (26’)…

Nicolas Horvath joue Hélène de Montgeroult (Grand Piano, 2/3)

  En découvrant le nouveau double disque de Nicolas Horvath, une question paraissait s’imposer : 2 h 30 de sonates publiées entre 1795 et 1811, sera-ce une découverte stupéfiante ou, posons l’hypothèse en ces termes, une gave lénifiante ? Le premier des trois recueils de sonates « pour le forte piano » puis « pour…

Nicolas Horvath joue Hélène de Montgeroult (Grand Piano, 1/3)

  Avec son nouveau double disque, Nicolas Horvath – souvent évoqué sur ce site – rappelle qu’il est possible de défricher des parcelles de la terra incognita qu’est le répertoire musical dès lors que l’on s’éloigne des autoroutes surfréquentées, sans recourir aux astuces marketing un brin puputes dont les labels sont friands. En 157 minutes,…

Faîtes de la musique – Le programme (2/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

Faîtes de la musique – Le programme (1/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

Nicolas Horvath joue Alvin Lucier (Grand Piano)

  Après avoir été le musicien classique qui fricote, lascif, avec la scène harsh noise, le jeunot à brushing qui claque son Liszt et ébaubit l’assistance par sa virtuosité, le spécialiste de la musique minimaliste puis d’Erik Satie, le praticien des concerts de 12 à 24 h sans quitter la scène, Nicolas Horvath a noué…

Nicolas Horvath joue Brillon de Jouy (Grand piano)

  Il en va des exotismes comme des individus : ce qui, en eux, aguiche a priori n’est pas toujours ce qui retient a posteriori. Or, un certain exotisme auréole le nouvel enregistrement de Nicolas Horvath – même si le concept de “nouvel enregistrement” est très relatif chez un pianiste enregistrant plusieurs centaines de disques par…

Nicolas Horvath, Les Œuvres pianistiques inconnues de Debussy (Grand Piano)

  Voici du Debussy qui aura peut-être encore plus le goût de Debussy car ce n’est pas tout à fait du Debussy ! Le musicologue Robert Orledge, qui pousse la passion jusqu’à une certaine loufoquerie so british, s’est lancé depuis 2001 dans une entreprise de fan informé : étendre le répertoire, tant pianistique qu’orchestral, d’un…

Nicolas Horvath, The Tapes Years (2/6)

  Suite de notre découverte du versant harsh noise du “pianiste classique” Nicolas Horvath, entamée ici. Ainsi que l’indique son nom de “Volume 1”, la deuxième galette du coffret passe aux choses sérieuses que le volume zéro préfigurait. Comment l’artiste va-t-il faire narration à présent que son outil lui est plus familier ? De quelles…

Points de suspension

  Défricheur de répertoires rares, contemporains et souvent minimalistes, Nicolas Horvath explore avec gourmandise les trouvailles de jeunes compositeurs à qui il offre une vitrine luxueuse. En témoigne cette proposition de Melaine Dalibert, mise en valeur – pour le concert des Paysages intérieurs – par un jeu associant concentration et velouté.    

Nicolas Horvath, The Tapes Years (1/6)

  Deux péristyles à cette manière de critique. D’une part, parler de Nicolas Horvath, personnage récurrent de ce site. Le zozo au brushing est un pianiste virtuose, entendu dans le monde entier, coutumier de la Philharmonie de Paris et interprète d’innombrables ou presque disques allant de Liszt à Glass en passant par Czerny et Satie…

Invitation à la lévitation

  Quand un grand virtuose joue la musique qu’il aime, parfois, on se dit que tout le monde pourrait la jouer. Puis, quand il la joue, on se dit que l’on s’est bien trompé, y a quand même de la plus-value dans l’air. Nicolas Horvath fait partie de ces frustrateurs. Malgré nous, on s’en réjouit….

Dans le mystère suspendu

  Que les amateurs d’un piano exubérant veuillent bien chercher leurs pains quotidiens ailleurs. Aujourd’hui, les petits marteaux vont offrir des pointillés aux auditeurs, mélomanes ou curieux, grâce à cet extrait choisi du concert Komm, Bach! précisément nommé Paysages intérieurs. Grâce et mystère nous accompagnent !