« – Donc, pour toi, la vie de rganiss, c’est ça…
– Faux, nul, zéro : ma vie de rganiss liturjik, c’est, structurellement, ça. »