Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 1

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Coming soon: Sylvie Carbonel

  Sylvie Carbonel est l’une des figures discrètement tutélaires du piano français-mais-pas-que. Après des études d’un brio peu égalé (premier prix première nommée au CNSMDP en piano, deux autres prix en poche dont celui d’harmonie dans la classe d’Olivier Messiaen), l’artiste s’est perfectionnée avec succès aux États-Unis, à Julliard et à Bloomington, a été hautement…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 10/24

  Le quatrième disque du florilège de Sylvie Carbonel se présente comme un récital bref, composite et imaginaire, constitué de pièces interprétées entre 1976 et 2008. Ouvrant le bal, les prélude et fugue en si bémol mineur BWV 867 extraits du Clavier bien tempéré. Bach y est, à l’ancienne, taxé de “Jean-Sébastien”, bien que Scarlatti…

Faîtes de la musique – Le programme (3/3)

  Sous le coup d’une menace d’extinction pour ses prochaines saisons, le festival Komm, Bach! a résolu de répondre à sa façon par un (possible) dernier concert YouTube en forme de feu d’artifice. Au programme : un cyberconcert, possiblement le dernier, d’une durée de 24 h, incluant un florilège thématisé des dernières années de concerts ;…

Un shot d’énergie

  Maladies. Fermeture des lieux de culture. Haines poisseuses. Froidure mouillée. Mais toujours la musique et sa pulsation roborative, ici rendue par la grâce de Jasmina Kulaglich pour le concert “Y a d’la joie” du festival Komm, Bach!.    

Soyons délicats

C’était le moto de la chanteuse Arielle (pas Dombasle) lors de sa dernière tournée connue : soyons délicats. Ce qui, investi par des gens de goût et surtout pas de simple bon goût, n’a rien de mou ou de conventionnel. En témoigne cette sonate de Scarlatti dont l’impressionnante Jasmina Kulaglich rend rondeurs et contrastes, pleins…

L’art d’Aldo Ciccolini (1/8), Scarlatti et Debussy, Cascavelle

Première réédition du label Cascavelle depuis sa reprise par VDE-Gallo en 2017, un coffret louant L’Art d’Aldo Ciccolini proposait tout récemment un drôle d’assemblage : des enregistrements historiques, datant des années 1950 et d’autres plus récents, gravés au début des années 2000 par l’excellent Joël Perrot. Avec cette notule, nous entamons la traversée des huit disques…