Cyprien Katsaris joue Bach (1/2, Piano 21)

  Inédits ou fonds de tiroir ? En éditant des “unpublished recordings” de 1994 et 2000 sur son label, Cyprien Katsaris assume le risque d’une telle question. Certains, qui verront dans cette publication une étrangeté, accepteraient avec dévotion un même témoignage venant d’une vedette dont les doigts commencent à rouiller. Or, l’intérêt du double disque…

Ali Hirèche joue les 24 études de Frédéric Chopin, Bion Musique

  En contrepoint du programme original d’Olga Reiser, revoici un débat cher aux mélomanes : écouter les 24 études de Frédéric Chopin, op. 10 et op. 25 (fors, donc, les trois supplémentaires), a-t-il le moindre sens tant il semble que ces pièces ne soient pas conçues pour donner lieu à une exécution continue ? D’emblée, posons…

Jean-Nicolas Diatkine, Salle Gaveau, 17 juin 2021

  C’est l’événement annuel qu’attendent les fans et les curieux de l’énergumène : puisque la vraie vie reprend, elle charrie avec elle les récitals que cela implique, featuring le retour du C2AGdJND, le concert annuel à Gaveau de Jean-Nicolas Diatkine. Relancer de grandes machines si tôt après le déconfinement partiel des salles culturelles est important…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine, l’intégrale

Il fait partie de ces solistes exceptionnels – et de ces accompagnateurs recherchés – dont les récitals émeuvent les foules, les enthousiasment… et débouchent inévitablement sur la question : “Pourquoi vous n’êtes pas plus connu ?” Loin d’être le secret le mieux gardé du piano français, Jean-Nicolas Diatkine garde des années où la musique n’était…

Les grands entretiens – Jean-Nicolas Diatkine 1

Il fait partie de ces solistes exceptionnels – et de ces accompagnateurs recherchés – dont les récitals émeuvent les foules, les enthousiasment… et débouchent inévitablement sur la question : “Pourquoi vous n’êtes pas plus connu ?” Loin d’être le secret le mieux gardé du piano français, Jean-Nicolas Diatkine garde des années où la musique n’était…

Yusif Eyvazov, Salle Gaveau, 7 février 2019

Voici le récit d’un récital qui risque de sonner comme la description de déceptions. Baste, assumons-le, brof. Le concept Yusif Eyvazov n’est pas un ténor comme un autre. C’est M. Netrebko. Est-il pour autant suspect de vivre aux crochets de madame, présente pour le concert, qui l’a imposé sur les plus grandes scènes du monde ?…