Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 3

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 2

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Sylvie Carbonel – Le grand entretien – 1

  Avec son coffret de dix disques aux allures de rétrospective (retrouvez nos 24 chroniques – oui, 24 – sur le sujet ici), Sylvie Carbonel démontre à qui en eût douté que, à côté des pianistes spécialisés dans l’interprétation d’un compositeur ou d’une époque, il en est d’autres qui revendiquent de pouvoir et savoir tout…

Coming soon: Sylvie Carbonel

  Sylvie Carbonel est l’une des figures discrètement tutélaires du piano français-mais-pas-que. Après des études d’un brio peu égalé (premier prix première nommée au CNSMDP en piano, deux autres prix en poche dont celui d’harmonie dans la classe d’Olivier Messiaen), l’artiste s’est perfectionnée avec succès aux États-Unis, à Julliard et à Bloomington, a été hautement…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 24/24

  Ainsi s’apprête à se boucler une aventure peu probable, commencée sur les fonds baptismaux du crowdfunding indispensable pour payer le label et l’INA au premier chef, mais aussi soixante ans plus tôt, en 1963, avec les premières captures de son par Radio-France, et recommencée il y a 72 jours, le 17 décembre, où nous…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 23/24

  Jusqu’au bout, ce florilège de Sylvie Carbonel nous aura dérouté – ce qui, après deux mois de compagnonnage par notules interposées, n’est pas un mince compliment. Le dixième volume ne rassemble-t-il pas deux sonates pour violoncelle enregistrées en juin 1981, plutôt qu’une apothéose soliste que semble, d’ailleurs, suggérer la partition visible sur la photographie…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 22/24

  Hétéroclite et stimulante : la dernière partie du neuvième disque inclus dans le best of Sylvie Carbonel associe Georges Hugon (1904-1980) et Alain Louvier (né en 1945) sous les doigts de la pianiste. Visiblement, de ce volet, l’éditeur n’a en partie cure, oubliant de mentionner sur le dos de couverture supra l’année d’enregistrement des…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 21/24

  Onzième des Vingt regards sur l’enfant Jésus, la “Première communion de la Vierge” d’Olivier Messiaen considère que, “après l’annonciation, Marie adore Jésus en elle” en ces termes :   Mon Dieu, mon fils, mon Magnificat ! Mon amour sans bruit de paroles…   Les indications ne manquent pas pour accompagner le “thème de Dieu”…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 20/24

  Des lieder sans parole, même en 1866, ça n’a rien de bien nouveau ! Felix Mendelssohn-Bartholdy a bouclé ses huit recueils en 1845. Pourtant, Les Chants du Rhin ont leur petite originalité : ce sont des chants sans paroles mais avec du texte puisque Joseph Méry a écrit des stances spécialement pour inspirer le…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 19/24

  Second récital imaginaire proposé par le coffret Sylvie Carbonel que vient de mettre en vente Skarbo, enregistré en 1963 et 1980, le programme de musique française – cité en gros dans l’image supra – met plus qu’en appétit. En effet, cacher le composite sous l’unité peut donner un guide d’écoute, fût-il techniquement artificiel ;…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 18/24

  L’influence posthume de Brahms est réputée avoir animé le jeune Arnold Schönberg, alors qu’une partie de la musique faisait sa transition vers les multiples formes d’atonalité. C’est sans doute pour cette raison que les Drei Klavierstücke op. 11, composées en 1909, douze ans après la mort du barbu, ont été choisies pour compléter (un…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 17/24

  Ceux qui aiment le biscornu, l’inattendu et le mystérieux en sus de la belle musique devraient adorer ce florilège de Sylvie Carbonel. Nous voici au huitième disque, et c’est peu de dire que les galettes se suivent sans se ressembler. Tantôt bien garnies, elles sont tantôt plus légères (39′ pour cet album, à peine…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 16/24

  Enregistrée à Radio France en 1986 (et à ne pas confondre avec la version studio que l’on retrouve en seconde partie du disque Schumann à écouter par exemple ici), la grande humoresque dite humblement Humoreske op. 20 en Si bémol de Robert Schumann permet au florilège édité par Skarbo de revenir à l’art soliste…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 15/24

  Œuvre de jeunesse, ce Trio en Si op. 8 pour pianoforte, violon et violoncelle de Johannes Brahms ? Oui, car composée après vingt ans de vie ; non, car remixée sept ans avant la mort. Or, bien que la pochette ne le précise pas, c’est cette seconde version, sans doute la plus légitime, que…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 14/24

  Le Trio en sol mineur op. 8 de Frédéric Chopin, édité en 1829, est auréolé d’une polémique comme les classicoss aiment à s’en inventer. L’idée est que Chopin n’aimait pas le violon. Preuve irréfutable, selon la partie civile : il n’a rien écrit pour cet instrument, hormis le présent trio et les parties orchestrales…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 13/24

  Risquerait-on pas de s’ennuyer en écoutant un coffret anthologique si des surprises ne le venaient pimper ? Le programme du sixième disque du best of Sylvie Carbonel prémunit triplement contre ce genre de risque. D’abord parce que le titre est “Trios pour piano et cordes”, et qu’une pièce pour piano seul ouvre le bal….

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 12/24

  Après Beethoven, les anthologistes de Skarbo ont choisi de compléter le cinquième disque du florilège de Sylvie Carbonel avec Carl Maria von Weber. Plus connue sous sa forme originale pour piano seul, la Deuxième sonate en La bémol s’entend aussi en version avec flûte, l’inclination de Weber envers la “musique à mélodie” pouvant expliquer…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 11/24

  Contemporains et pourtant tellement opposés stylistiquement ! Ludwig van Beethoven et Carl Maria von Weber sont réunis dans le cinquième disque du florilège de Sylvie Carbonel bientôt disponible chez Skarbo. La première mi-temps est confiée au piano seul et à Ludwig en particulier, même si LvB s’est associé à Giovanni Paisiello dont il a…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 10/24

  Le quatrième disque du florilège de Sylvie Carbonel se présente comme un récital bref, composite et imaginaire, constitué de pièces interprétées entre 1976 et 2008. Ouvrant le bal, les prélude et fugue en si bémol mineur BWV 867 extraits du Clavier bien tempéré. Bach y est, à l’ancienne, taxé de “Jean-Sébastien”, bien que Scarlatti…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 9/24

  Du cycle vaguement lamartinien que sont les Harmonies poétiques et religieuses de Franz Liszt, deux extraits gravés en 1980 sont proposés pour clore le disque Liszt de Sylvie Carbonel réédité par Skarbo dans le cadre d’un florilège de la pianiste. La “Bénédiction de Dieu dans la solitude” s’inspire de vers s’étonnant de la paix…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 8/24

  Foin de problématiques chantournées : aujourd’hui, on parle de la sonate en si mineur de Franz Liszt par Sylvie Carbonel, ça devrait suffire. Cette œuvre d’une demi-heure est un pilier du répertoire pianistique tant elle permet aux grands virtuoses d’y exprimer leur talent, leur sensibilité et leur hauteur de vue autant que leur virtuosité…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 7/24

  Deux monuments et deux gros extraits des Harmonies poétiques et religieuses : tel se présente le programme Franz Liszt réédité pour ce florilège de Sylvie Carbonel. Joués en concert pour les micros de Radio France entre 1976 et 1980, ils promettent de défier l’interprète en ajoutant la difficulté colossale des œuvres à l’urgence du…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 6/24

  La quatrième de couverture du deuxième disque du florilège Sylvie Carbonel a beau être peu soignée (oubli des deux points, guillemets des secondes inutiles, parfois oubliés ou de couleur changeante, cap inutile sur “collection”…), faisant écho à la première où manquent l’accent sur “Desbrière” et, accessoirement, le nom de l’interprète, le programme du disque,…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 5/24

  Des dix pièces pittoresques d’Emmanuel Chabrier par Sylvie Carbonel, cinq nous restent à savourer, les cinq premières ayant été évoquées ici (sur l’hyperlien, on trouvera un lien vers une diffusion pirate du disque disponible sur YouTube). Bien que le projet de love niveau débutant soit très clair, la partition de l’“Idylle”, un Allegretto en…

L’art de Sylvie Carbonel (Skarbo) – 3/24

  Bien sûr, la première de couverture du disque Moussorgsky réédité par Skarbo fait un peu saigner des yeux, avec un œuvre devenu une oeuvre, le prénom de l’artiste fracassé et la photo qui montre la pianiste avec une partition de Prokofiev alors que le disque est 100 % Moussorgsky. Tant pis : l’essentiel doit…