Vous avez un ticket

  Samedi 9 mai, à 20 h 30, deuxième édition des concerts Komm, Bach! sur YouTube suite au succès de la première édition. Le thème Splendeurs de la catastrophe Le pitch Les compositeurs ont toujours réagi à des catastrophes d’ampleur variée, transformant l’effondrement en beauté. Ainsi, la guerre, la mort, la fin d’un amour ou…

C’est bientôt parti

  Malgré la lutte contre le coronavirus et l’écrasement des libertés publiques, le festival Komm, Bach!, autoproclamé « plus petit festival international d’orgue-mais-pas-que », est heureux de propulser « 17 petites symphonies pour un nouveau monde » en toute salubrité publique puisque ce concert virtuel sera diffusé sur YouTube. Malgré la fermeture des frontières, il rassemblera des artistes russes,…

Vincent Genvrin, Saint-André de l’Europe, 25 novembre 2016

Le cadeau. Que Herr Vincent Genvrin, titulaire de Saint-Thomas d’Aquin et de Saint-Nicolas-des-Champs, accepte de se bouger le popotin afin de sévir à Saint-André-de-l’Europe pour fêter la restauration de l’orgue… Que non seulement il nous offre un programme sur mesure mais que, en sus, il accepte les conditions rigolotes qu’impose l’économie spartiate d’un récital d’orgue…

François Marzynski : la renaissance d’un chanteur

« Je vends du vent / des propos d’en dedans Des coups de sang / et des propos d’adolescents… À quoi ça sert, passé trente ans ? / Ça sert à rien ! » François Marzynski l’a déclaré, ça. Signé. Sacémisé. Et pourtant, il continue. Le p’tit gars du Ch’Nord qui vote rouge à toute élection (sinon,…

Faisons mourir l’hiver

+ = PS : oui, je crois que la musique des derniers vers du couplet est volée à « La petite plaque en émail bleu » du maître retraité Yannick Le Nagard. J’attends son procès avec curiosité.

Bertrand Ferrier est au Nord (en plus d’être à l’ouest)

À l’invitation de Ludovic Nowicki, sous les lumières de François Marzynski et l’œil de quatre caméras, je pars arracher la tête des spectateurs nordistes qui me feront l’amitié, si Dieu veut, de vérifier que la chanson à textes et à musiques et à sketchs, c’est carrément smurf. Au moins.