Le serveur a dû se tromper


Comme tant d’organistes liturgiques, entre deux célébrations, même quand il fait chaud, j’aime me poser à la terrasse d’un bistro pour déguster un café. Même si certains d’entre eux ont une drôle d’apparence, il est vrai.

Ce contenu a été publié dans Vis ma vie d'organiste, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.