Soirée Nora Gubisch – Entretien 2/2

  Ce 1er juillet, les habitués de ce site le savent, Nora Gubisch nous offre deux plongées dans le monde mystérieux et fascinant des chanteurs lyriques. Après un premier volet capté en 2019, avant le confinement, le second entretien a été enregistré à la toute fin de ce mois de juin 2021, donc juste après…

Soirée Nora Gubisch – Entretien 1/2

  Ce 1er juillet, les habitués de ce site le savent, Nora Gubisch nous offre deux plongées dans le monde mystérieux et fascinant des chanteurs lyriques. La première se situe en décembre 2019, peu avant l’imprévisible confinement. C’est l’occasion exceptionnelle de redécouvrir une rencontre interactive vécue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris, et destinée…

… et la lumière fut !

  On l’attendait depuis le 5 février, début du tournage. Après, il fallut que la vie passa, le montage, forcément complexe, se fit, et que l’occasion se présenta. Enfin, malgré les aléas que chacun connaît, même les artistes qui ont du talent et sont donc une toute petite partie des prétendus zzzartisss, la volonté et…

J’ai le sens du timing

  Comme le pointeront les experts, sur cette chanson liquide, j’ai plagié pendant 6’39 une musique de moi. J’en avais une autre sur l’établi, mais celle-ci l’a battue sur le fil. Incognito, la garce. Bref (mais pas si bref que ça), ça donne ceci. Vivement le procès.    

Le bon tuyau pour les tubes

  Si, rien qu’en apercevant cette capture d’écran, vous avez reconnu le Chœur des pèlerins, extrait du Tannhaüser de Richard Wagner, vous êtes fins prêts pour la Première YouTube du récital exceptionnel offert ce soir par Esther Assuied, qui assure les transcriptions pour tuyaux de grands tubes de la musique classique, l’interprétation de ces pièces…

Humilité magistrale

  Si, en humour, le maître étalon est Talon (Achille), en orgue, le maître peut bien être Roth’n’roll. Le patron iconique des tuyaux de Saint-Sulpice, père du François-Xavier que l’on sait, grand-père de trois étudiants ou quasi au CNSMDP, avait inauguré l’orgue de Saint-André de l’Europe après sa restauration par la manufacture Yves Fossaert, sous…

Un trio en solo

  L’un des exercices préférés des organistes un peu cossus, à part faire braoum et aller sur FB pendant l’homélie, est de jouer des pièces dites en trio, c’est-à-dire où la main droite converse avec la main gauche et les pieds, chacun ayant une voix à peu près aussi importante l’une que l’autre. L’exercice figurera…

… and nothing matters

  J’ai failli ajouter un commentaire, mais la chanson suivante semble stipuler qu’on s’en tampiponne le bibobéchon, alors bon.    

En processus

  Ces jours-ci, on enregistre à tour de bras. En ce moment, ça sent plutôt l’orgue-et-trompette, même si Guy Touvron a de sacrés airs de Romain Didier…

Soyons Polysons

  Le gouvernement interdit les élections et les rassemblements culturels – sans doute une coïncidence. Qu’importe, on continue. Ce samedi soir, en toute légalité, profitez d’un concert associant le chœur des Polysons – de jeunes chanteuses de Belleville managées par Elisabeth Trigo – et l’extraordinaire lutin des orgues, Jorris Sauquet en personne. Une heure de…

Avril viendra et fera long feu…

  … même si, dès mars, on l’attend, mais Claudio Zaretti n’est pas optimiste pour ce mois d’avril. Heureusement, sa chanson, offerte au festival Komm, Bach! pour un cyberconcert, nous réchauffe le cœur. Prenons la chaleur où elle est, mildiou !    

Être ou ne pas être sauvage

  Aujourd’hui, c’est jour de concert sauvage : je ploum-ploume au service du chanteur Jann Halexander. Les répétitions ont donc été à la hauteur de la sauvagerie annoncée, avant de revenir à une clarté pour le moins remarquable.  

Le clair de l’embrouillé

  Bientôt, le prochain concert sauvage où, pour un public choisi et masqué, je ploum-ploumerai tandis que fredonnera Jann Halexander. Après la phase travail perso, la phase mise en place du duo mérite souvent quelques graffiti pour que tout soit pimpant le jour où.

Après ou avant, son

  C’est toute la morale de l’histoire. Quand les préfets autorisent des carnavals « faits main » (pour ceux qui n’ont pas les codes, bien sûr), les gouvernants des déplacements en groupes assis sur de longues périodes, alors que la culture est interdite et ses acteurs sont assassinés économiquement par le pouvoir, tentons encore d’avancer – comme…

Que, pour un instant, l’on oublie…

  … chante Claudio Zaretti à l’occasion du concert « Le futur est en flammes », à l’invitation du festival Komm, Bach!, festival d’orgue-et-pas-que qui a pris plaisir à intégrer sporadiquement des chansons au long de ses concerts YouTube. Dont, donc, « Manouche ».    

Un problème à la foi

  D’accord, d’accord : ce ne sont pas les conditions les plus chicosses-chicosses pour chanter et ploum-ploumer. Mais c’est déjà l’occasion de partager quelques sons devant de vrais gens, donc, in a way, de garder la foi !    

Un bon coup de tut-tut

  – Vous voulez faire une captation en vue du concert « Le futur est en flammes ! », mais ça va pas être trop FORT, au moins ? – Oh, si peu, si peu.    

Cultivons nos jardinières

  En concert (ha, nostalgie !) ou dans les chansons que je moule à la louche artisanale depuis le premier confinement, j’aime bien raconter des histoires, mais j’aime bien aussi raconter des géographies. Voici un mix’n’match : une histoire de géographie ratée ou la géographie d’une histoire ratée. Bref, pour être persil et précis, restons…

Approche de nuit

  Toujours pensé que jouer de l’orgue, c’était mieux dans le noir. En fait, me dis qu’être dans le rouge, pour une fois, c’est bien aussi.

Bam bam bam

  J’écoutais, paisible, le disque tiré d’un concert de 1978 de François Béranger dont tant me chantent les louanges. Puis le truc présenta en bis Magouille blues. Je pensai : mais le ringard ! Aujourd’hui, les mecs magouillent plus, ils font du légal. Alors, j’ai écrit une chanson sur l’art d’habiter au C’est-l’égal. A posteriori,…

Pas encore morts

  Jann Halexander m’invite à ploum-ploumer sous sa voix pour quatre chansons d’un concert diffusé en livestream sur FB. Ce n’est plus le luxe des vraies salles de concert avec un public chaud bouillant, mais c’est déjà de la musique vivante, partagée avec les quelques spectateurs qui ont pu obtenir les places disponibles pour le…

Enfin une chanson canon

  Même pas une chanson de combat. Même pas avec des yeux revolver. Juste une chanson de fraternité. En connivence. Un pas vers nous, les ploucs et les clampins.    

La fumée du fumet

  Une chanson à écouter et à sentir. Voire à ressentir. En passant. Les cyclistes retenteront leur chance. À bicyclette, éventuellement.    

Le bientôt qui ne vient pas

  C’est une chanson un peu bizarre qui continue de célébrer l’entre-trois confinements. Pas vraiment une chanson, mais une chanson quand même. Une proposition. Un truc pour signifier que les gougnafiers peuvent tuer les microacteurs de la culture, mais va encore falloir faire un effort pour les achever. Courage, ordures, on sait que vous en…